Rechercher par appellation :
 
 
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :
A L'HONNEUR
   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

BORDEAUX : LA SELECTION


Vignobles GONFRIER Vignobles GONFRIER

Vignobles GONFRIER


Eric et Philippe Gonfrier
Chemin de la Mairie - BP 7
33550 Lestiac-sur-Garonne
Téléphone :05 56 72 14 38
Email : contact@vignobles-gonfrier.fr
Site : www.vignobles-gonfrier.fr

En 1962, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale, avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. “Lorsque notre père Paul et notre mère Marie-José quittèrent les rives sud de la Méditerranée, sur lesquelles notre famille cultivait la vigne depuis quatre générations, pour s'installer sur un autre rivage, la côte océane, berceau du vignoble bordelais, ils n'étaient armés que de leur courage et de leur foi dans les valeurs humaines.” Aujourd’hui, les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 1000 ha, et tout continue à être mis en œuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Éric et Philippe, considèrent que la technique est au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients. Rachat du Château Langoiran, et l’arrivée de la jeune génération, avec Audrey, Paul et Guillaume, Thibault étant déjà présent depuis une dizaine d’années.
“Vendange 2018 : après les péripéties que tout le monde a vécu avec le mildiou, les épisodes pluvieux du printemps, finalement et heureusement, le beau temps est arrivé, nous raconte Eric Gonfrier. L’été sec et chaud a permis à la vigne de bien terminer son cycle végétatif et nous avons obtenu une récolte tout à fait honorable.
Nous avons eu même la grande surprise d’avoir des vins très riches, très colorés, des taux d’alcool de 14°, des vins très gras, très pleins avec un fruité étonnant, nous sommes très contents de la qualité des vins rouges. Pour les blancs secs, nous avons commencé avec des Sauvignons très intéressants qui ont bien évolués, développant de beaux arômes, les blancs 2018 sont très frais et très purs.
A la vente en 2019, nous avons les blancs secs 2017. Nous faisons des fermentations et élevages en barriques, cela leur apporte du gras. Nous mettrons les 2018 en bouteilles, seulement au mois de juin, après huit mois d’élevage. Les rosés 2018 sont mis en bouteilles ainsi que le Clairet, ils sont issus de pressurage direct. Nous sélectionnons des parcelles et récoltons suffisamment tôt pour obtenir ces jolis rosés très clairs et très sains.
Nos rouges 2017 sont actuellement en sortie de barriques, les assemblages définitifs par cuvée sont terminés, nous allons les mettre en bouteilles durant le mois de mai. Ces rouges 2017 sont des vins fins, sur le fruit, avec des tanins soyeux, à déguster assez rapidement.
Nous commercialisons actuellement les 2016. Après le très grand millésime 2015, le 2016 justifie son rang d’ex-æquo, c’est un millésime qui demande un peu plus de conservation au chai car il a une puissance tannique assez marquée. Bel équilibre, bonne acidité, anthocyanes importants, arômes très puissants de fruits qui demandent à s’équilibrer avec le bois, d’ici 6-7 ans, ils seront encore plus succulents, ils en ont le potentiel. Nous buvons actuellement les 2012 qui sont excellents. Quant au 2015, c’est vraiment un millésime “haut de gamme”, les rouges s’affinent car ils étaient très puissants, ils sont typiques des vins de Côtes de Bordeaux. Pour les comparer, le 2016 est plus puissant et le 2015 plus fin.
Nous avons fait dernièrement l’acquisition du Château Langoiran, 20 hectares de vignes, et avons vinifié le 2018, le résultat est bluffant, le vin est magnifique. Nous avons fait du parcellaire et deux sélections en nivelant par le haut. Le vin est très puissant et mérite un élevage en barriques de 14 mois. Nous construisons un nouveau chai pour vinifier dans de bonnes conditions avec un parfait contrôle des températures. Mes enfants, neveux et nièces, viennent nous rejoindre sur les propriétés, un renouveau de jeunesse qui va mettre sa “patte” sur le millésime.”
Superbe Cadillac Côtes de Bordeaux Château Marsan 2016, 70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux, il est tout en bouche, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, il est très réussi, structuré, allie distinction et ampleur. Le Bordeaux blanc 2017, 50% Sauvignon, 45% Sémillon et 5% Muscadelle, vignes 20 ans, est un vin d’une jolie complexité, avec des nuances citronnées, tout en bouche. Le Bordeaux rosé, 50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon, est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle.
Excellent Bordeaux Clairet 2018, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, également, de belle teinte lumineuse, souple et friand à la fois, au nez expressif et complexe. On retrouve aussi le Château Lestiac Cadillac Côtes de Bordeaux 2016, il est très équilibré, au nez de cerise, d'épices et d’humus, riche en couleur comme en matière, de charpente très élégante. Le Cadillac Côtes de Bordeaux Château Tanesse 2016, il est parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente. Agréable Bordeaux Supérieur Château Laurétan 2015 Bio, avec ces notes de mûre, c’est un vin aux tanins souples, tout en fruits, mêle rondeur et structure en bouche. Le Bordeaux rouge Comte Delourmel 2016, avec des notes de mûre et de poivre, de bouche à la fois puissante et ronde, il est d’une belle couleur rubis prononcé. Il y a aussi ce Bordeaux rouge Croix de Marsan 2016, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale.

Château ST ESTEPHESAINT-ESTÈPHE Château ST ESTEPHE

Château ST ESTEPHE

(SAINT-ESTÈPHE)
Arnaud SA
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 32 26
Email : vignobles.arnaud@orange.fr
Site : www.chateaustestephe.com

Créé par un ancêtre de la famille Arnaud, ce domaine vit le jour vers 1870. Petite propriété familiale qui voit son développement depuis plusieurs générations par la famille Arnaud.
Le vignoble est regroupé autour des villages de Leyssac, la Marquette, Laujac, sur terroir de graves argileuses dominantes, graves fines, sableuses et argilo-calcaires formant une bonne complémentarité.
Encépagement : 55% Cabernet Sauvignon, 35% Merlot, 5 % Cabernet franc, 5% Petit Verdot. Vendange manuelle, ramassage en caissettes, vinification traditionnelle, égrappage total, tri séléctif sur table vibrante, contrôle des températures, remontages fréquents macération longue. Vieillissement en fûts de chêne pendant 12 mois, jusqu’à 25% de barriques neuves.
Coup de cœur pour ce Saint-Estèphe Château St-Estèphe 2016, gras, parfumé, classique de ce grand millésime, corsé, au nez de cassis et de cuir, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente, d’excellente garde. Beau 2015, de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté, très parfumé, avec des notes subtiles de sous-bois, de framboise et de truffe, aux tanins fermes mais souples, tout en bouche. Beau 2014, où s’entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, riche et parfumé, très équilibré et de belle matière, à savourer sur un coq au vin ou un filet d'agneau aux échalotes confites. Le 2013, souple et charnu à la fois, est un vin aux notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, aux nuances de fruits cuits en bouche, et commence à très bien se goûter.

Château PONTAC-MONPLAISIRPESSAC-LÉOGNAN Château PONTAC-MONPLAISIR

Château PONTAC-MONPLAISIR

(PESSAC-LÉOGNAN)
Jean et Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Téléphone :05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
Site : www.pontac-monplaisir.fr

Une belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations.
“En 1920, mon père, Auguste Maufras acquit le domaine, dont le vignoble avait une superficie de 50 ha. Pendant la guerre de 1940, la propriété fut négligée : et c’est seulement en 1955, que j’entrepris le remembrement du vignoble en cépages nobles et la rénovation de tous les chais, cuviers, pour me permettre de faire la mise en bouteille au Château, vu qu’auparavant, la récolte était vendue en fûts. Dès lors, la vinification fut contrôlée par M. Peynaud, œnologue confirmé sur la place de Bordeaux. Au début des années 1980, après avoir suivi une formation œnologique, mon fils travaille avec moi, afin de perpétuer la tradition familiale et de pratiquer des vinifications semblables aux Grands Crus Classés.”

Alain Maufras nous parle du “2016 rouge, le plus beau millésime que j’ai fait depuis 2005, c’est un vin capiteux, assez tannique, très rond avec beaucoup de structure, aux arômes de fruits mûrs, un vin de garde à savourer dans les 4, 5 ans. En blanc, nous proposons le 2016 et le 2015, de belles réussites, 50% de Sauvignon, 40% de Sémillon et 10% de Sauvignon gris. Belle couleur, gras, sur la gourmandise avec une belle longueur en bouche aux arômes d’abricot, de pêche et de fleur de miel, à déguster dans les 3, 4 ans.“

Beaucoup apprécié ce Pessac-Léognan rouge 2016, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs (fraise, groseille) et l’humus, un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de très bonne garde.
Beau Pessac-Léognan blanc 2016, qui a des notes d’agrumes, un vin complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et très plaisant, à prévoir sur des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres ou une dorade aux poivrons, notamment.

Château THURONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château THURON

Château THURON

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Jean-Pierre et Pierrette Lallement

33190 Pondaurat
Téléphone :05 56 71 01 89
Email : contact@chateauthuron.com
Site : www.chateauthuron.com

Propriété familiale depuis le XVIIe siècle de 6 ha, dont le sol est formé de graves, d’argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l’optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré.
“La vendange est récoltée à la main à l'optimum de la maturité dans un état sanitaire parfait. Mise en cuve après éraflage et macération préfermentaire de 5 à 6 jours, la fermentation se fait sous contrôle de la température et avec ses propres levures, pour conserver la typicité de ce terroir d'exception. La macération post-fermentaire dure de 2 à 3 semaines, selon les années.
La vinification est conduite avec comme objectif de favoriser l'extraction des arômes fruités ainsi que d'obtenir une structure tannique longue et soyeuse en préservant la rondeur naturelle du vin.”
Nous avons goûté cette année le Bordeaux Supérieur 2016, il développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique, d’excellente garde.
Savoureux 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, de fort belle évolution.

VIEUX CHATEAU SAINT-ANDREMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE

VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE

(MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Famille Berrouet
2 route Saint-Georges
33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 59 80
Email : chateau.samion@wanadoo.fr

Selon Jeff Berrouet, “le millésime 2018 est assez atypique. Un printemps assez pluvieux, une agression de mildiou que nous avons bien maîtrisé grâce à un travail accru à la vigne. A partir du 20 juillet, l’été a été très sec. Heureusement, le 20 septembre, nous avons eu une pluie salvatrice, et avons pu atteindre une maturité optimum.
Les vendanges se sont effectuées avec une météo ensoleillée. Le 2018 sera un millésime assez riche, jolis tanins, vin très aromatique. A cause de sa richesse en sucre, il a fallu être vigilant durant les fermentations.
En ce début d’élevage, les vins “répondent” bien au bois, il faut rester en alerte pour leur conserver toute leur belle richesse aromatique. Il y a des degrés importants mais, aussi, la présence d’une bonne acidité, le 2018 promet d’être un vin d’excellente garde. Notre élevage en fûts s’effectue dans des barriques de chêne français (20% de bois neuf) durant 12 mois.
Notre vignoble de 11 ha est en appellation Montagne Saint-Emilion, le sol est argilo-calcaire. Les vignes d’une moyenne d’âge de 40 ans se trouvent en partie sur le versant de l’Eglise Saint-Jean, orienté plein sud, et sur le plateau. L’encépagement est constitué de 80% de Merlot et 20% de Cabernet franc.”
Jeff Berrouet s’occupe de la propriété depuis 2002, il travaille aussi, en binôme, avec son père, Jean-Claude Berrouet (voir Petrus) dans leur Société de Conseils “JCB Conseiller” en France et aux quatre coins du monde, pour dispenser leurs conseils d’œnologues.

Superbe Montagne-Saint-Émilion Vieux Château Saint-André 2016, mêlant finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, délicatement parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, ample, d’une belle finale. Une autre réussite, leur Lalande-de-Pomerol Château Samion 2016, un vin riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec une bouche très chaleureuse, il associe couleur et matière, de garde. Le 2015, est très coloré, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, et développe des tanins amples mais doux, un vin tout en harmonie, de garde également, parfait avec un tournedos aux cèpes ou un sauté de veau et rognons à la crème, notamment.

Château ROYLLANDSAINT-ÉMILION Château ROYLLAND

Château ROYLLAND

(SAINT-ÉMILION)
Martine et Jean-Bernard Chambard
1, Roylland
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 68 27 et 06 12 33 31 89
Email : chateau.roylland@orange.fr

En 2010, Martine et Jean-Bernard Chambard jusqu'alors investis dans les établissements de santé, deviennent les nouveaux propriétaires. Dès leur arrivée, ils entreprennent de grands travaux : rénovation totale des chais, des salles de réception et de dégustation. Dans les communs du Château, ils créent le Gîte du Roy, « un hébergement haut de gamme, classé Super Host qui accueille des visiteurs du monde entier.
Dans le même temps, ils procèdent à une valorisation des vignes avec des investissements dans la replantation de parcelle et la mise en oeuvre d'un complantage régulier et suivi. Une agriculture raisonnée est pratiquée pour le maintien d'une biodiversité importante des sols (lombrics ... ) et des insectes. Passionnés de la vigne et du vin, Martine et Jean-Bernard dirigent leur domaine avec la même rigueur et les mêmes exigences qui étaient les leurs dans le domaine de la médecine.
Beau Saint-Émilion GC 2016, aux senteurs de cassis mûr et d’épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées, un vin de garde. Le 2015, médaille d’Or Paris 2015, avec des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, est un vin bien corsé et de très bonne évolution. On retrouve aussi le 2014, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, représentative du millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de très bonne garde. Le 2012 est généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois, savoureux comme le 2011, plus rond, généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux.

Château de La GRENIERELUSSAC-SAINT-ÉMILION Château de La GRENIERE

Château de La GRENIERE

(LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
Jean-Pierre Dubreuil
14, lieu-dit de la Grenière
33570 Lussac
Téléphone :05 57 24 16 87
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
Site : www.chateaudelagreniere.fr

L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle.
Voilà un remarquable Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2015, Merlot 75%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet franc 5%, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe bubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins mûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. 
Le 2014 a une robe pourpre, un vin volumineux, au nez subtil avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique de ce très joli millésime, tout en bouche, idéal avec une poularde truffée aux légumes ou un rosbif en croûte. Le 2012, de couleur soutenue, un vin très équilibré, très parfumé (griotte, violette, mûre), au nez complexe, mêle rondeur et charpente, de bonne garde. Savoureux 2011, avec des notes de mûre et de griotte, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux, tout en arômes et finesse en finale. Le Château de la Grenière 2015 est fidèle à lui-même, de bouche ronde et corsée.
Le Lussac Esthète de la Grenière 2014, dont la vinification est réalisée dans des fûts de 500l, puis élevage de 18 mois, dont 15 en barriques neuves, un vin dense, de couleur foncée, avec des notes de moka et de réglisse, puis, en bouche, des connotations de fruits noirs macérés, des tanins denses, et le Lussac Château Haut la Grenière 2014, savoureux, corsé, de bouche ronde, un vin qui séduit par son intensité, avec ce nez marqué par les fruits noirs, avec des tanins fins et structurés. Goûtez encore le rosé Parenthèse de la Grenière, Merlot 50%, Cabernet franc 50%, pressurage direct, fermentation à basse température, de bouche franche et friande.

Château BRONDELLEGRAVES Château BRONDELLE

Château BRONDELLE

(GRAVES)
Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
Site : www.chateaubrondelle.com

“La vendange 2018 représente une belle récolte en qualité mais pas trop en quantité, nous précise Jean-Noël Belloc, les 4 mois de soleil ont rétabli le vignoble après les problèmes du printemps. Nous sommes contents de ce que nous avons ramassé, de jolis raisins qui donnent des vins avec beaucoup de couleur, des tanins bien mûrs. En janvier, nous avons mis les vins à l’élevage en barriques, ils vont y rester 12 mois.
Nous avons plus travaillé nos 2017 sur le fruit, c ‘est l’année de la gelée, donc nous avons vinifié tout en douceur, sans chercher une extraction trop importante. C’est un vin très agréable aux délicieux arômes de fruits, un vin plus accessible.
Nos Brondelle Graves Blancs 2018 sont très aromatiques avec surtout beaucoup de gras, c’est vraiment leur particularité. Nous proposons aussi nos grands Graves Blancs, nous avons encore des 2016 fabuleux.
Le Château Andrea 2018 blanc présente du gras et des arômes de fruits à chair blanche. Brondelle rouge 2018 a de savoureux arômes de fruits noirs, un vin avec de la structure. Nous commercialiserons nos vins Blancs 2018 à partir du moins de mai.
Côté aménagement, nous complétons le cuvier du Château d’Alix par une cuverie béton.”

Ce vigneron chaleureux élève ce très beau Graves rouge Château Andréa 2016, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise cuite et de cannelle, est d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, un vin généreux et persistant. Excellent Graves Classic rouge 2016, Merlot et Cabernet-Sauvignon, un millésime typique bordelais avec de la fraicheur aromatique, de la maturité et de bons tanins.
Quant à son Sauternes 2016, il est riche et distingué à la fois, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, de bouche onctueuse où l’on retrouve l’abricot confit et le pain brioché.
Il y a encore ce très joli Bordeaux Supérieur Château Bras d’Argent 2016, tout en bouche, avec des notes de fruits noirs et d’épices, il très bien élevé. Beau Pessac-Léognan rouge Château d’Alix 2016, c’est un vin plutôt sur l’élégance, dû à des extractions très douces, finement parfumé, tout en souplesse.

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-FrançoisPOMEROL Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François

(POMEROL)
Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Téléphone :05 57 51 41 86
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
Site : www.josephjanoueix.com

Jean-François Janoueix est chaleureux, respecté et respectable, et porte la bonne parole des crus du Libournais aux quatre coins du monde.
Exceptionnel Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2016, qui dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, c’est un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins mûrs. Superbe 2015, l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Le 2014, toujours marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, est charnu comme il se doit. Savoureux 2012, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes, que l’on retrouve au palais. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de belle couleur rubis profond, charnu, de bonne base tannique, riche, ample et structuré, d’une belle finale.

Magnifique Pomerol Château La Croix 2016, un très beau vin, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, il est gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Au sommet avec ce 2015, très typé, corsé, aux tanins riches, au nez de mûre et de sous-bois, un vin riche en couleur comme en matière, dense et tenace qui associe structure et souplesse, de bouche dominée par la groseille et les épices. Le 2014, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), fondu mais puissant en bouche, avec ces nuances de cassis et d’épices, associe rondeur et structure. 
Goûtez le Pomerol Clos des Litanies 2010, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie.
Vous allez aussi adorer ce Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2016, élevage sur lies jusqu’au printemps, puis 12 mois en barriques de chêne français, il a une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement. Le 2015, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris, avec cette touche de griotte mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Il y a aussi ce remarquable Saint-Émilion GC Château Vieux-Sarpe 2016, de couleur pourpre, avec des notes de fruits cuits et de fumé, soyeux et dense en bouche, c’est un vin riche et harmonieux.
Le 2015, riche en arômes, est d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin tout en distinction. Beau 2014, avec ce nez puissant et subtil à la fois, est marqué par des notes de fruits mûrs et de truffe, de bouche ample et charnue, tout en couleur et en matière. Remarquable 2010, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits et d’humus, légèrement épicé, de bonne bouche, classique de ce beau millésime. Goûtez également le Côtes de Castillon Château La Gasparde, 85% Merlot pour la rondeur, 12% Cabernet Franc pour l'élégance, 3% Cabernet Sauvignon pour la charpente, il est dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, un vin de bouche intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, à déguster lors de vos repas conviviaux en famille ou entres amis.




Château BÉCHEREAULALANDE-DE-POMEROL Château BÉCHEREAU

Château BÉCHEREAU

(LALANDE-DE-POMEROL)
Joël Dupas - Scea Bertrand
96, rue des Vignerons
33570 Les Artigues-de-Lussac
Téléphone :05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
Email : contact@chateaubechereau.com
Site : www.chateaubechereau.com

Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10,5 ha en Montagne-Saint- Émilion et 5,50 ha en Lalande-de-Pomerol.
Superbe Montagne Saint-Émilion 2016, charnu comme il se doit, au nez intense, tout en complexité, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices...). Le 2015, est un vin de belle couleur, corsé, velouté, parfumé, avec ces notes de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois, quand cet autre Montagne Saint-Emilion couleur Malbec 2015, bien marqué par ses 82% de Malbec (le reste de Cabernet-Sauvignon et Merlot), mêlant structure et charme, aux notes de fruits noirs avec des nuances de poivre en bouche, est un vin dense.
Le Lalande-de-Pomerol Épiphanie 2016, une cuvée produite sans sulfites et sans aucun additif œnologique, sans levures exogènes, sans enzymes, sans barriques, sans aucun collage, fruit d’une vinification en respect total du fruit, sans aucun pompage, par une méthode de pigeage manuel avec un élevage en jarres de terre cuite... Le tout donnant ce vin de couleur violine, savoureux en bouche, aux tanins fins, charnu comme il se doit, au nez tout en complexité, aux notes de cassis et de framboise et des nuances épicées. Quant au Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2016, il est charnu et classique, dense mais tout en souplesse, alliant finesse et charpente, de bouche généreuse.

Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIR

Château HAUT-SAINT-CLAIR

(PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
Yannick et Andrea Le Menn
1, Saint-Clair
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site : www.chateauhautsaintclair.fr

Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple. Depuis quelques années, on s’interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s’aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins.
J’aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n’aime pas trop les tanins en puissance, j’aime que mon vin soit équilibré, j’essaye de ne pas trop extraire. J’ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela “des vins de mouchoirs”.

Pour les amateurs, nous raconte Yannick Le Menn, il me reste quelques 2006, 2008,
2012 et 2014. Le 2006 est extraordinaire, le Canada nous en a pris une grande quantité, près de 5000 bouteilles. Un vin mûr issu de climats tempérés donne un bel équilibre, des arômes bien présents mais frais, une certaine souplesse, du soyeux.
Le 2014 est le millésime sauvé par un superbe mois de septembre, une réussite après le 2013 où nous avions eu quelques déboires. Le 2014 est bien fondu, arômes de raisins, une jolie structure, le vin est charnu, agréable, pas trop de notes boisées. Vin d’une grande finesse, c’est dû au fait que j’ai tendance à travailler plus le fruit que le bois, il est très agréable à déguster maintenant mais il peut vieillir encore quelques années.
Le 2015 est un millésime plus chaud, de couleur très foncée, aux arômes de fruits noirs mûrs, un vin très charpenté, c’est un millésime solaire qui plait beaucoup, un peu exubérant et complexe.
Le 2016 est à l’élevage en barrique actuellement, j’ai opté pour des barriques à chauffe “plus”, c’est un grand millésime, je le trouve supérieur au 2015, belle fraîcheur aromatique de fruits rouges, beaucoup d’élégance, bel équilibre, un vin bien typé bordelais, “atlantique”, comme je les aime.
Quant à notre Moulin Saint Clair, c’est la cuvée de toutes les vignes, qui bénéficie aussi d’un passage en barriques pour lui donner ces notes de toasté, c’est un vin très fruité, rond, avec une belle structure souple.



On est toujours au sommet avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet, de garde. Le 2014 est très équilibré, de bouche ample où dominent les fruits mûrs (prune, framboise), de jolie robe pourpre, un vin qui allie souplesse et structure, que l’on peut associer, notamment, avec un bœuf braisé aux carottes ou une rognonnade de veau. Très beau 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Exceptionnel 2006, tout en bouche, qui a des nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses, savoureux, ample, très légèrement poivré en finale, aux tanins étoffés, un vin où l’élégance s’exprime à plein. 
Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2015, qui dévoile des notes de violette et de mûre, riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, un vin tout en fruité, très séducteur. Savoureux 2014, au nez de petits fruits rouges, aux tanins fondus mais bien présents, un vin riche et très aromatique, d’une belle harmonie.

Les autres vidéos de dégustation sont sur Vinovox

Château PLANTIER ROSESAINT-ESTÈPHE Château PLANTIER ROSE

Château PLANTIER ROSE

(SAINT-ESTÈPHE)
Michel Conte
Leyssac - 51, route du Médoc
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 36 16
Email : chateauplantierrose@hotmail.com
Site : www.chateauplantierrose.com

Vignoble de 9,5 ha, sur un terroir de graves et de sables, avec une moyenne d’âge des vignes de 30 à 35 ans. L’encépagement est majoritaire de Cabernet-Sauvignon, puis de Merlot et d’un peu de Petit Verdot.
Son Saint-Estèphe Cru Bourgeois 2016, au nez de violette et de sous-bois, est tout en couleur, avec en bouche ces notes de prune et de cassis surmûris, des tanins puissants mais bien fondus, quand le 2015, mêle charpente et finesse, une bouche puissante, c’est un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique (groseille, cassis, fumé...). Le 2014 est un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très fin mais charpenté, bien charnu, très parfumé en bouche, d’un bel équilibre pour ce millésime classique. Beau 2012, fort bien élevé en fûts de chêne durant 18 mois, alliant puissance et distinction, gras, charnu, un vin typé, où dominent les fruits mûrs et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de truffe en finale. Le 2011 est délicieux, tout en arômes, corsé et gras, au nez complexe, corsé et charpenté, avec des senteurs de framboise et de mûre, de très bonne garde. Le 2010, de belle couleur, aux tanins amples et bien équilibrés, charnu comme il se doit, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution. 

Château Le SOULEY-SAINTE-CROIXHAUT-MÉDOC Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX

Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX

(HAUT-MÉDOC)
Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs-de-la-Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie : 05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lesouleystecroix
Site : www.chateausouleysaintecroix.com

Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud a consacré son temps, les revenus de la propriété et sa passion inébranlable, pour faire renaître et protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté sur 25 ha. Jean et son épouse Marie-Josée gèrent le domaine, Frédéric, le fils aîné, occupe les fonctions de maître de chai, Vincent, le cadet, a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, et Jean-Baptiste, le petit dernier, règne sur les vignes (60% Cabernet-Sauvignon, 38% Merlot, 1% Petit Verdot, 1% Cabernet franc, sur des sols argilo-calcaire, graves garonnaises, vinification traditionnelle avec cuvaison longue, élevage en barriques (12 mois) dont 1/3 neuves.
Excellent Haut-Médoc 2016, dominé par la framboise et une touche épicée, d’une belle concentration mais tout en suavité, c’est un vin qui allie distinction et richesse, savoureux, d’une belle finale, c’est un très joli vin, bien typé de ce très grand millésime. 
Le 2015, de robe grenat, au bouquet intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de garde, à prévoir sur des magrets de canard et petits pois ou une selle d'agneau, par exemple. Le 2014 est charpenté mais très élégant, de robe intense, aux nuances de vanille et de cassis, un vin corsé, concentré au nez comme en bouche.

Château SOCIANDO MALLETHAUT-MÉDOC Château SOCIANDO MALLET

Château SOCIANDO MALLET

(HAUT-MÉDOC)
Scea Jean Gautreau
Route de Mapon
33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone :05 56 73 38 80
Email : info@sociandomallet.com
Site : www.sociandomallet.com

A la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, incontestablement. A l'aube de ses 90 ans, Jean Gautreau transmet le flambeau à sa fille unique, Sylvie. Elle a appris au fil des ans à observer ses vignes, les voir grandir, arriver à maturité toujours aux côtés de son père. Elle goûte ses raisins, participe aux différentes dégustations techniques et aux assemblages avec son équipe, et n'oublie surtout pas d'insuffler cela à son fils Arthur. Le Château Sociando-Mallet et son Second Vin, la Demoiselle de Sociando-Mallet représentent 83 ha de vignes.
On apprécie depuis toujours ce vin, “créé” par Jean Gautreau, qui a su lui donner un style propre grâce à un élevage en barriques savamment maîtrisé (et à un terroir). C’est en tout cas un cru où le charme prédomine et qui devrait faire pâlir de jalousie pas mal de Vins “classés” (en 1855...) dans les dégustations “à l’aveugle”...

En effet, on est vite sous le charme de ce superbe Haut-Médoc Château Sociando-Mallet 2016, terroir de graves et d’argile sur sous-sol argilo-calcaire, 55 % Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon, âge moyen des vignes de 35 ans, certainement l’une des plus belles réussites de la propriété, volumineux, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents, de très belle évolution. Le 2015, beau vin de robe pourpre, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, est très représentatif des belles réussites de ce grand millésime classique bordelais, de garde. Le 2014 se goûte parfaitement, classique de ce grand millésime savoureux du bordelais, où dominent la mûre, l’humus et le cassis, très riche au nez comme en bouche, avec des nuances de poivre et de prune cuite en finale.
Plus souple mais de belle matière, le Haut-Médoc La Demoiselle de Sociando-Mallet 2016 est bien classique, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, un vin gourmand, déjà flatteur mais avec un joli potentiel d’évolution, comme le 2015, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et le poivre. Le 2013 est excellent actuellement.

Château BOUSCAUTPESSAC-LÉOGNAN Château BOUSCAUT

Château BOUSCAUT

(PESSAC-LÉOGNAN)
Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Téléphone :05 57 83 12 20
Email : cb@chateau-bouscaut.com
Site : www.chateau-bouscaut.com

Superbe Pessac-Léognan GCC 2015 développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d’épices, avec des notes grillées, une bouche volumineuse, un grand vin racé, très prometteur. “Bouscaut rouge 2015, poursuit Laurent Cogombles, est un très beau millésime, vraiment complet, avec une palette aromatique très intéressante, du charnu, des tanins serrés, un vin très attractif qui est déjà agréable à déguster jeune tout en ayant le potentiel de garde. Le taux d’acidité était assez bas, bonne attaque franche, belle longueur, notes aromatiques bien intégrées, jolis grains de tanins, du volume en bouche. En 2015, les Cabernets-Sauvignons étaient parfaits.”
Le 2014, au nez de griotte et de truffe, est charpenté, ample en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, avec une finale de cassis mûr. Joli 2013, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins ronds, d’un beau rubis foncé, un vin épicé en bouche, qui s’apprécie actuellement. Le 2012 dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011 est toujours l’une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité, qui poursuit une jolie évolution. 
Le 2010 est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde comme ce 2009, puissant et charnu, où s’entremêlent les fruits macérés et une pointe de poivre rose, opulent.
Superbe 2008, ample, riche, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, où se mêlent la mûre et le cassis, solide mais très délicat, vraiment remarquable aujourd’hui. On poursuit avec un 2007, rond, plus facile, qui parvient à maturité. Le 2006 est classique, typé de son appellation et du millésime, chaleureux, fondu, avec de jolis tanins. 
Le Pessac-Léognan blanc 2015 est vraiment très agréable, aux notes de fruits exotiques, citron, orange, pêche, croquant et dense, très complet. Le 2014, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche, vraiment très séduisant. Le 2013, frais et suave à la fois, très bien fait, tout en bouche, d’une très bonne persistance aromatique, est un vin à ouvrir sur des fruits de mer. Le 2012 est déjà très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Le 2011 est superbe, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d’une bouche particulièrement séduisante, soyeuse, savoureuse. Le 2010 est gras, dense, avec des connotations discrètes de fruits secs, assez classique du style Bouscaut, encore jeune, tandis que le 2009 se dévoile plus rapidement, avec une bouche florale et légèrement musquée, très agréable. Le 2008 se démarque de la série, avec un nez complexe (cire d’abeille, gâteaux secs), moins typique de Bouscaut, mais très harmonieux. 

Château LANIOTESAINT-ÉMILION Château LANIOTE

Château LANIOTE

(SAINT-ÉMILION)
Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
Site : www.laniote.com

Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion.
L’encépagement est de 80% de Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, ce qui permet un bon équilibre des caractères olfactifs et gustatifs. L’âge du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisins, cuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malolactique en fûts neufs, vieillissement durant 12 mois en fûts de chêne.
Très beau Saint-Émilion GCC 2016, typé, savoureux, corsé, tout en bouche, au nuances de fraise des bois, de truffe et d’humus, un vin intense, qui associe finesse et charpente, très parfumé en bouche (truffe, groseille), aux tanins fermes mais soyeux, de garde. Le 2015, avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, est un vin de belle couleur, corsé, typé, aux notes de fruits mûrs (prune, griotte) et de truffe au palais. Le 2014, est généreux, charnu, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, riche et volumineux en bouche, de très belle évolution.

Château JOUVENTEGRAVES Château JOUVENTE

Château JOUVENTE

(GRAVES)
D. Gutmann & Fils
93, le Bourg
33720 Illats
Téléphone :05 56 62 49 69 et 06 72 31 45 81
Email : chateaujouvente@wanadoo.fr
Site : www.chateau-jouvente.fr

Amoureux du vin, David le père et Benjamin le fils étaient désireux de bâtir une entreprise familiale fondée sur la terre, la vie et la transmission. Leur rêve est devenu réalité avec Château Jouvente qui a été un coup de cœur pour toute la famille.
Selon le père et le fils, Château Jouvente est "un joyau bordelais qui ne demande qu'à être découvert et apprécié. Nos vins sont typiques de l’AOC Graves, mais surtout reconnaissables par leur élégance, leur équilibre et leur fruité.” “Emblématiques de leur appellation, les vins de Château Jouvente ont été largement récompensés ces dernières années par le Trophée d'appellation des Grands Crus de Graves.
Côté cultural, la vigne est travaillée en lutte raisonnée et en bio-contrôle, ce qui permet aux pieds de vigne de renforcer leur propre résistance face aux attaques de maladie et de se développer sur un sol riche en micro-organisme. Les rouges sont composés de Merlot, de Cabernet-Sauvignon et de Petit-Verdot. Le blanc est issu du Sauvignon et du Sémillon et est un produit confidentiel (produit qu'à 8.000 bouteilles). Cette charmante propriété de 8,7 ha est située au centre du village d’Illats, à 25 km au sud de Bordeaux. En vous y rendant, vous êtes certains de profiter d'une visite personnalisée et riche en enseignement. L'équipe de Jouvente vous fera découvrir, autour d'une demeure du XVIIIe siècle, le vignoble, son mode de culture en bio-contrôle, son chai à barrique et sa cave souterraine rare. La visite se conclura par une dégustation d'au moins cinq vins. Une adresse à ne pas manquer pour le plaisir des yeux et du palais.
Vous allez adorer ce Graves rouge 2016, issu des Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, élevé en fûts, aux notes de fruits mûrs, de belle robe intense, avec de l’étoffe et de l’élégance, c’est un cru qui allie concentration et finesse, bien typé. Beau 2015, de couleur soutenue, au nez de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, tout en bouche. Le 2014, récompensé au Trophée des Graves, est long en bouche, au nez légèrement poivré, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d’épices. Quant au 2012, médaille d’Or à Lyon, au bouquet de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, il développe des tanins enrobés. Le 2011, a des nuances de violette, des tanins souples, des senteurs de fruits rouges surmûris. Le prouve ce 2008, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l’humus, a des tanins soyeux.
Le Graves rouge La Source de Jouvente 2015, élevé en cuves Inox, plus rond, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, se débouche sur un poulet rôti au safran. En 2016 la Source de Jouvente change de nom pour La Fontaine de Jouvente. Le Graves rouge La Fontaine de Jouvente 2016, de robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, est souple et volumineux en bouche. Le Graves blanc 2017, au nez fleuri, suave mais délicat, d’une très belle persistance aromatique en bouche. Séduisant Vin de France rosé la Fontaine de Jouvente, Merlot (75%), Cabernet-Sauvignon (25%), vif et floral, qui sent bon la framboise.

Château de COUDOTHAUT-MÉDOC Château de COUDOT

Château de COUDOT

(HAUT-MÉDOC)
Joël, Daniel et Rémy Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Téléphone :05 56 58 90 71
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
Site : www.chateaudecoudot.fr

Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel I et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire… Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d’obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d’analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l’environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy.
Joël Blanchard nous parle “d’une vendange 2018 de qualité, pas de maladie, très beau potentiel. Cet été nous commercialisons le 2017, nous avons toujours du 2016 et pour la Cuvée Excellence les 2014, 2015 et 2016.”
C’est donc le moment d’apprécier comme nous ce beau Haut-Médoc 2016, issu de vignes d’une trentaine d’années, élevé 12 mois en barriques, avec des nuances de violette et de fraise des bois cuite, riche en couleur, classique, associant finesse et structure, séducteur, de garde. Le 2015 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés. Le 2014 a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un vin très classique de ce joli millésime bordelais, avec un réel potentiel de garde. La Cuvée Excellence 2016 (parcellaire), de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits rouges, d’épices et de sous-bois, est un vin très prometteur. Le 2015, aux tanins mûrs, très équilibrés, mêle charpente et souplesse, avec des senteurs complexes de prune et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. 

Château La GALIANEMARGAUX Château La GALIANE

Château La GALIANE

(MARGAUX)
Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane
Site : www.scea-rene-renon.com

A la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, ce qui vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-typicité.
Le Château doit son nom au Général Anglais Galian qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, plantée de 50% de Cabernet-Sauvignon, 45% de Merlot et 5% de Petit Verdot, ce qui présente un parfait équilibre, classique et traditionnel de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves.
“La vendange 2018 s’est effectuée par un temps formidable, très chaud, nous raconte Christiane Renon. Les raisins étaient très sains. Nous avons échappé au mildiou grâce aux soins apportés et, grâce à cela, la récolte était très jolie. Les degrés sont assez élevés, c’est d’ailleurs ce qui caractérise ce millésime. Jolies couleurs soutenues, Vins très fruités, très agréables, les tanins sont bien ronds.
Château La Galiane 2017 : les Vins sont plus souples, moins charpentés, moins structurés que le 2018, c’est un vin qui sera agréable à déguster un peu plus tôt car le 2018 a plus de potentiel de garde, il faudra l’attendre. Château La Galiane 2016 : les Vins sont très ronds, très soyeux, des Vins “velours”, des Vins très équilibrés avec de la complexité, un bon potentiel de garde. Je compare le 2015 au 2005 et le 2016 au 2006. C’est grâce au travail assidu dans les vignes que nous obtenons des Vins d’excellence. J’ai une équipe formidable qui suit le vignoble, nous faisons une taille sévère, beaucoup d’ébourgeonnage, d’effeuillage, travail du sol, maîtrise des rendements, le secret est là !“
Vous serez accueilli par sa charmante propriétaire pour y déguster ce Margaux 2016, c’est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Remarquable Margaux 2015, coloré, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet ample, riche, aux senteurs de réglisse et de mûre, aux tanins bien fondus, de bouche dense où s’entremêlent des nuances de cerise noire et d’humus. Le 2014, de couleur pourpre soutenu, riche mais très élégant, très savoureux, intense au nez comme en bouche (fraise des bois, épices), avec une structure très équilibrée et fondue, de très bonne garde. Savoureux 2013, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin flatteur, rond, ample, avec des tanins soyeux. Le 2012, typé, est racé, de robe grenat soutenu, qui allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes avec des connotations de prune, de violette et de pruneau, de bouche chaleureuse dominée par la fraise macérée, à déboucher, par exemple, sur une épaule d'agneau braisée ou un fricandeau de veau à l'ancienne. Le 2011 est vraiment remarquable, aux notes de prune mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution, que l’on peut commencer à servir sur des feuilletés aux morilles. Très beau 2010, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche avec des nuances de fruits noirs compotés, aux tanins équilibrés, complet, de garde. Le 2009 est puissant au palais, aux tanins mûrs, un vin qui sent bon la groseille mûre et l’humus, tout en rondeur, de bonne charpente, structurée et fine à la fois, de très bonne garde, à déboucher sur un carré d'agneau à l'ail. Le 2008 est tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, intense, d’un bel équilibre, un vin aux tanins bien présents mais soyeux.
Il y a également son autre Margaux Château Charmant, dont le vignoble de 5 ha est planté sur des croupes de fines graves, qui possède des ceps de vignes centenaires, la culture se fait par une fertilisation réalisée à base de fumure organique. Superbe 2016, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, il est très bien élevé, de robe profonde, c’est un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime séducteur. Le 2015, de très bonne bouche, est bien charnu, aux tanins harmonieux, avec des nuances de fruits surmûris et d’épices, de belle couleur cerise noire, riche et velouté au palais avec de la personnalité. Le 2014 est un vin qui révèle un bouquet de notes épicées et poivrées, ample en bouche avec des tanins denses et veloutés, d’une finale persistante. Joli 2013, qui a de puissants arômes de fruits noirs, un vin bien charpenté, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale. Le 2012, de bouche classique, structuré, avec ses tanins ronds et riches, avec ces notes de mûre et de cassis en finale, un vin qui allie finesse et charpente, aux tanins denses et soyeux.


Château BEAUREGARDPOMEROL Château BEAUREGARD

Château BEAUREGARD

(POMEROL)
Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 13 36
Email : beauregard@chateau-beauregard.com
Site : www.chateau-beauregard.com

Cette belle propriété d’un seul tenant bénéficie d’un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol. La famille Moulin a repris en 2014 cette propriété, elle s’y consacre entièrement car elle vient de vendre le Château Bastor-Lamontagne et le Château Saint-Robert, a Monsieur Joseph Helfrich, PDG des Grands Chais de France, à titre personnel.
“Le millésime 2016 est fantastique, nous dit Vincent Priou, nous sommes sur un millésime plus classique, avec un peu plus d’acidité que sur le 2015. Nous savons que c’est un millésime qui pourra vieillir sans problèmes avec une très belle longueur en bouche, des tannins qui sont présents avec une très belle amplitude.
Nous avons une grosse partie de Cabernet Franc dans nos vins (environ 30%), le Bio nous aide également dans ces grandes années, nous constatons une accélération du process de maturation du raisin tout en diminuant l‘écart entre la maturité physiologique et phénolique, ce qui permet de préserver davantage l’acidité.
Concernant la vendange 2018, nous sommes un cran encore au-dessus du 2016, nous avons été touché sur une petite partie par la maladie mais, nous avons un volume très convenable alors que nous sommes en Agriculture Biologique. Pour le Pavillon Beauregard (en Lalande de Pomerol), nous avons eu un gel total en 2017, et, donc, en 2018 nous avons eu des rendements plus modestes.
Nous replantons de nouvelles parcelles avec une densité de 9200 pieds/hectare, cela nous permet de porter un peu moins de fruits sur chaque pied tout en gardant des rendements très corrects, nous avons 1/3 de la propriété actuellement planté avec cette densité.”
Beau Pomerol 2016, vraiment remarquable, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d’excellente garde. Le 2015, 70% Merlot et 30% Cabernet Franc, vignes de 35 ans en moyenne, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche. Le 2014, de robe intense, de bouche persistante avec ces arômes d’épices, de cuir et de myrtille, est d’une belle complexité au palais, aux nuances de fumé.  Le 2012, plus dense, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, un vin racé, très typé, volumineux, de garde.
Beau 2011, coloré, alliant charpente et velouté aux papilles, très parfumé, très complexe, au nez comme en bouche, un grand vin qui poursuit son évolution et développe des arômes de truffe et de groseille surmûrie au palais. Grandissime 2010 (75% Merlot et 25% Cabernet Franc, vignes de 35 ans en moyenne), où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de violette, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé, racé, d’une très belle finale. Superbe 2009, de robe foncée, au nez légèrement épicé, ample, concentré, riche et parfumé au palais (griotte, mûre, humus), très charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et savoureux, de garde.
Le Second Vin, Benjamin de Beauregard 2016, mêle puissance et distinction, il est charnu, d'une rondeur et d'une bouche persistantes, où dominent la prune et l'humus. 
Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Pavillon Beauregard 2016 , aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, c’est un vin grenat foncé, d’une belle intensité, épicé comme il se doit, corsé et ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale.

   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

 
     
TWITTER DUSSERT


 
La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Le Guide de la Diététique
Cuisinez sans Sel
Le Guide des produits du Terroir
Coups de coeur ...
Dégustations
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Talents
Chefs à table
 

 
 
NOS 120 SITES THEMATIQUES

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Bordeaux a du Talent
Bordeaux Attitude (.com)
Bordeaux Attitude (.fr)
Bourgogne Attitude (.com)
Bourgogne Attitude (.fr)
Champagne Attitude (.com)
Champagne Attitude (.fr)
Chateau Vin (.com)
Classement Bordeaux (.com)
Classement Bordeaux (.fr)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des vins d'Alsace (.com)
Guide des vins d'Alsace (.fr)
Guide des vins de Bordeaux (.com)
Guide des vins de Bordeaux (.fr)
  Guide des vins de Bourgogne (.com)
Guide des vins de Bourgogne (.fr)
Guide des vins de Champagne (.com)
Guide des vins de Champagne (.fr)
Guide des Vins de France (.com)
Guide des vins de Loire (.com)
Guide des vins de Loire (.fr)
Guide des vins du Beaujolais (.com)
Guide des vins du Languedoc (.com)
Guide des vins du Languedoc (.fr)
Guide des vins du Rh ne (.com)
Guide des vins du Rh ne (.fr)
Guide des vins du Sud-Ouest (.com)
Guide des vins du Sud-Ouest (.fr)
Guide du Champagne (.com)
Guide du Champagne (.fr)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Languedoc (.com)
Guide Languedoc (.fr)
Guide Loire (.com)
Guide Loire (.fr)
Guide Provence (.fr)
Guide Rhone (.com)
Guide Rhone (.fr)
La France a du talent (.com)
La France a du talent (.fr)
Le Vin en Direct (.fr)
Le Magazine du Vin (.com)
Le Magazine du Vin (.fr)

  Les News du Vin (.com)
Les News du Vin (.fr)
Les Vins de Terroir (.com)
Les Vins de Terroir (.fr)
Mill simes (.info)
Mill simes Worlwide
Mundovino (.fr)
Palmar s des Vins (.com)
Palmar s des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroir de Vins (.com)
Terroir de Vins (.fr)
Terroir Vins (.com)
Terroir Vins (.fr)
Terroirs de Bordeaux (.com)
Terroirs de Bordeaux (.fr)
Terroirs de Champagne (.com)
Terroirs de Champagne (.fr)
Terroirs de Loire (.com)
Terroirs de Loire (.fr)
Terroirs Languedoc (.com)
Terroirs Languedoc (.fr)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
  Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Top Vins de France (.com)
Top Vins de France (.fr)
Vignobles de Bordeaux (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rh ne (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vins Terroir (.com)
Vins Terroir (.fr)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Vintage Worldwide (.fr)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)
Webvins (.fr)
 



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé , sachez apprécier avec modération.
Millésimes Société des Millésimes. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr