Rechercher par appellation :
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :
Loading
   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

BORDEAUX MÉDOC : LA SELECTION


Château CLAUZETSAINT-ESTÈPHE Château CLAUZET

Château CLAUZET

(SAINT-ESTÈPHE)
Baron Velge - Directeur : José Bueno
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 34 16
Télécopie : 05 56 59 37 11
Email : clauzet@chateauclauzet.com
Site : www.chateauclauzet.com

On est bien au sommet quand on fait une verticale de ce cru, très typé Saint-Estèphe, alliant puissance et souplesse, velouté et distinction, et garant d’un beau potentiel d’évolution.
Château de Côme est produit dorénavant sans souffre, nous dit Maurice Velge, c’est une grande première ! Je vais en faire, à partir des millésimes 2014 et 2015, des quantités commercialisables, 10 400 bouteilles environ. Je crois que cela va beaucoup plaire, le vin est très rond, très souple, extrêmement chatoyant, aucune aspérité, aucune amertume, aucune agressivité, une rondeur surprenante pour un vin du Médoc, je pense que cela va être très intéressant. Le Château de Côme est en certification Bio, donc vous allez avoir à la fois, un vin Bio et sans souffre, un véritable “plus” pour les amateurs de la Nature. Nous continuons au Château Clauzet une agriculture raisonnée et respectueuse au maximum des lois naturelles. Les vins continuent de progresser avec une qualité stable, nous formons une très bonne équipe avec Eric Boissenot, José Bueno et moi-même.
Le 2012 est en train de très bien évoluer, un vin d’une grande suavité qui se développe de manière chatoyante dans la bouche, très joli fruit, avec une belle harmonie entre fruits noirs et rouges, bien équilibré avec une finale élégante.
2013 : beaucoup de fruit, une grande finesse, une finale très présente, un vin qui me plait bien, je le compare volontiers au 2011. Le 2012, en effet, est un grand classique alors que le 2013 est un vin plus personnalisé.”
Vous allez donc aimer ce Saint-Estèphe 2013, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, un vin de bouche intense. Remarquable 2012, de couleur intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse.
Le 2011 est superbe, vraiment savoureux, de couleur rouge foncé, avec des arômes de fruits macérés (mûre, fraise...) et d’épices, soyeux et dense en bouche, harmonieux et puissant, un vin où le velouté se mêle à la structure. Superbe 2010, de couleur pourpre, intense, exceptionnel, au nez complexe, très racé : cerise, mûre, cassis, vanille, très léger toasté, nuance chocolatée. Les arômes sont persistants et très expressifs. La bouche, pleine et charnue, est onctueuse avec des notes de fruits rouges et noirs. Les tanins sont riches, soyeux et fondus avec un très bel équilibre. La complexité de ce vin est digne des plus grands millésimes où se mêlent l’élégance, la rondeur, la puissance et le fruité avec un bonheur inégalé. Finale longue, persistante, complexe, intense et raffinée. Un grand millésime, riche et complet avec une capacité de très bonne garde. 
Remarquable 2009, l’une des plus belles réussites de la région, à l’expression aromatique très prononcée (prune cuite, griotte) alliant finesse et structure, de bouche pleine, aux tanins bien fermes, de belle matière, dense en finale. Le 2008 est un vin puissant et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, de très bonne bouche, bien typé, d’une belle concentration de parfums, un cru qui allie distinction et richesse, de garde. Le 2007, de couleur rubis intense, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité, avec des tanins ronds et harmonieux, très séducteur. Beau 2006, mêlant richesse et velouté, de belle couleur grenat, intense, corsé, très parfumé, qui sent bon la griotte et les sous-bois.
Le 2005, superbe, de belle base tannique importante et très équilibrée, un vin complexe et dense, de robe soutenue, charnu, avec ces notes persistantes de fumé et de fruits macérés, de garde. Le 2004, distingué, développe des nuances de fruits mûrs et d’épices, un vin de très belle bouche, gras et corsé, aux tanins harmonieux, d’excellente évolution.
Il y a aussi cet autre Saint-Estèphe Château de Come 2013, complet, qui développe un nez tout en charme (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins souples, un vin associant puissance et finesse, très élégant. Savoureux 2012, de couleur intense, rond, aux connotations de cassis et d’humus, un vin bien charnu, ferme et persistant en bouche, élégant, de très bonne évolution. Le 2011, comme celui de son grand frère, est à dominante de souplesse, de parfums et de finesse, vraiment très séduisant aujourd’hui. Le 2010, dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche, de garde. Le 2009 est très classique, de couleur grenat, puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez vraiment caractéristique de griotte mûre et de sous-bois, exhalant des notes sauvages et persistantes, aux tanins présents, de garde, également.

Château La GALIANEMARGAUX Château La GALIANE

Château La GALIANE

(MARGAUX)
Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie : 05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane
Site : www.scea-rene-renon.com

Le Château doit son nom au Général Anglais Galian qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, plantée de 50% de Cabernet-Sauvignon, 45% de Merlot et 5% de Petit Verdot, ce qui présente un parfait équilibre, classique et traditionnel de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves.
“Millésime 2013, petite récolte, les vins sont légers, à boire rapidement, nous explique Christiane Renon. En 2014 : quantité plus qualité, les vins ont de bons tanins, sont bien colorés, plaisants, tout en nuances d'arômes.”
On est sous le charme de son Margaux 2013, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin flatteur, rond, ample, avec des tanins soyeux. Le 2012, typé, est racé, de robe grenat soutenu, qui allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes avec des connotations de prune, de violette et de pruneau, de bouche chaleureuse dominée par la fraise macérée, à déboucher, par exemple, sur une épaule d'agneau braisée ou un fricandeau de veau à l'ancienne. 
Le 2011 est remarquable, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de prune mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution, que l’on peut commencer à servir sur des feuilletés aux morilles. Très beau 2010, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche avec des nuances de fruits noirs compotés, aux tanins équilibrés, complet, de garde. 
Le 2009, coloré, est puissant au palais, aux tanins mûrs, un vin qui sent bon la groseille mûre et l’humus, tout en rondeur, de bonne charpente, structurée et fine à la fois, de très bonne garde, à déboucher sur un carré d'agneau à l'ail. Le 2008 est tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, intense, d’un bel équilibre, un vin aux tanins bien présents mais soyeux, prometteur. Le 2007, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé, avec des nuances de mûre, mêle une jolie charpente à une rondeur séduisante aux papilles, et se goûte vraiment parfaitement actuellement.
Il y a également son autre Margaux Château Charmant, dont le vignoble de 5 ha est planté sur des croupes de fines graves, qui possède des ceps de vignes centenaires, la culture se fait par une fertilisation réalisée à base de fumure organique.
Le 2012, de bouche classique, de structure soutenue, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et riches, avec ces notes de mûre et de cassis en finale, est un vin qui allie finesse et charpente, aux tanins denses et soyeux. Le 2011, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, est tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux. Beau 2010, bien corsé, qui sent la fraise des bois et l’humus, un vin velouté, de belle matière, de bouche puissante, fin, charnu, équilibré, parfumé au palais (griotte, mûre), de très bonne évolution. Le 2009, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, de bouche ronde soutenue par de jolis tanins, est un vin classique et bien charpenté. Puissant 2008, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, un beau vin classique qui allie charpente et souplesse, aux tanins bien fermes, au nez complexe. Le 2007, d’une belle robe grenat profond, est très aromatique, au nez fin dominé par des notes de réglisse et de cassis, un vin dense, ample avec une touche épicée en finale, qui se goûte très bien aujourd’hui.

Château de PANIGONMÉDOC Château de PANIGON

Château de PANIGON

(MÉDOC)
Georges Dadda
1A, route d'Escurac
33340 Civrac-en-Médoc
Téléphone :05 56 41 37 00 et 06 86 18 63 85
Télécopie : 05 56 41 37 00
Email : dwl.france@orange.fr

Le vignoble se situe sur des croupes de graves dignes des meilleurs terroirs du Médoc, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot. Vendanges manuelles et mécaniques avec tri sélectif par parcelle, élevage en barriques 100 % dont 33 % neuves, et un séjour de 12 à 18 mois. 
Savoureux Médoc Cru Bourgeois 2014, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale. Le 2013, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), est un vin de belle ampleur, tout en finale. Le 2012 dégage un nez très intense (mûre, griotte), de bouche subtilement épicée, riche, prometteur, d’une belle finale. Le 2011, parfumé et persistant, aux tanins soyeux, équilibrés, mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, est savoureux, concentré, parfumé, de garde, naturellement.
Goûtez le Médoc Château Amour 2013, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot), élevage de 6 à 8 mois 100% en barriques, complexe avec ces nuances de fruits mûrs et de notes vanillées, de bouche onctueuse et parfumée, tout en nuances. Excellent 2012, chaleureux, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, avec ces notes très caractéristiques de prune et de fumé. Le 2011, au nez intense, de couleur profonde, est complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs. Très savoureux 2010, parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure, séveux, de belle charpente.

Château FONBADETPAUILLAC Château FONBADET

Château FONBADET

(PAUILLAC)
Pierre et Pascale Peyronie

33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 02 11
Télécopie : 05 56 59 22 61
Email : pascale@chateaufonbadet.com
Site : www.chateaufonbadet.com

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Charmante, Pascale Peyronie, aux côtés de son père, Pierre, perpétue la tradition familiale avec talent et passion. Elle s’attache à élever un grand vin racé, de grande évolution. Leur objectif est toujours qualitatif, et les travaux réalisés (chai, salle de réception...) ne viennent que conforter leur façon d’être, de recevoir, en réservant un accueil exceptionnel.



Ce Pauillac 2013, aux senteurs de griotte et d'humus, qui mêle ampleur et distinction, aux tanins amples, est chaleureux, de texture fine, aux connotations de truffe et de griotte mûre au palais, élégant mais riche. Beau 2012, très typé, développe un nez de fruits rouges surmûris et de cuir, un vin ample, de jolie structure, légèrement épicé en finale, de bouche puissante et corsée. Remarquable 2011, de bouche franche, mûre et dense, aux nuances de framboise cuite, d'humus et de réglisse, d’une très jolie d'une structure soutenue, un vin charnu, d'une finale complexe. Le 2010, un grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde. Superbe 2009, qui réunit concentration aromatique et souplesse en bouche, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, avec ces nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit, de belle garde. Le 2008 est de couleur foncée, aux notes de fruits rouges bien mûrs (griotte, framboise...), un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, de belle garde.
Le Second Vin, l’Harmonie de Fonbadet est finement bouqueté, vraiment excellent, à la robe rubis, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, fraise des bois), avec des tanins ronds.

Château LESTAGE-DARQUIER

Château LESTAGE-DARQUIER

(MOULIS)
Brigitte et François Bernard
42, chemin de Giron
33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone :05 56 58 18 16
Télécopie : 05 56 58 38 42
Email : chateaulestagedarquier@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulestagedarquier
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulestagedarquier

Si la propriété a été créée par des ancêtres en 1868, Brigitte et François Bernard l’ont reprise en 1982, alors qu’elle ne produisait plus que quelques bouteilles. Leur vignoble de 10 ha, dont 8,5 en production, est situé sur la croupe graveleuse ouest du Grand-Poujeaux. Qualification Agriculture raisonnée et certification Terra Vitis depuis 2004.
Après une vendange manuelle et des tris sévères, les vinifications sont très bien maîtrisées (contrôle des températures, remontages journaliers par pompage lent avec petit débit, cuvaisons longues de 21 jours, débourbages fréquents avec aération...).
Très savoureux Moulis Terra Vitis 2012, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux nuances d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Excellent 2011, avec ces connotations de fruits surmûris et d’épices, qui est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux. Beau 2010, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d’épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, de belle teinte pourpre, dense au nez comme au palais. Le 2009, aux nuances de cerise noire et d’épices, est de belle charpente, riche, charnu, tout en subtilité, de couleur soutenue, très parfumé.

Château les MOINES

Château les MOINES

(MÉDOC)
Claude Pourreau
9, rue Charles Plumeau
33340 Couquèques
Téléphone :05 56 41 38 06
Télécopie : 05 56 41 37 81
Email : mail@chateau-les-moines.com

Vignoble de 34 ha (75% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, avec une moyenne d’âge des vignes de 27 ans), établi sur un des meilleurs plateaux argilo-calcaires, posé sur la bande de calcaire éocène dénommée “Calcaires de Couquêques” particulièrement filtrants et riches en coquilles fossilisées.
Claude Pourreau possède un savoir-faire en héritage pour produire un Médoc typique, vinifié à l'aide des techniques modernes. Associant remontages automatiques, thermorégulation, pressurage doux au travers d'une cuvaison longue suivie d'un élevage en fûts de chêne selon les traditions ancestrales.
Beau Médoc Prestige Cru Bourgeois 2010, élevé en barriques, aux senteurs d’épices et de fruits mûrs, riche, très équilibré, d’une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et très structurée, de belle garde. Le 2009, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2008, d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, plein, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde. Excellent 2007, gras et riche, au bouquet intense avec ces notes de sous-bois et de fruits rouges frais, un vin de bouche ample et fondue. Savoureux 2006, de robe rubis soutenu, harmonieux, au nez de fruits rouges et une pointe d’épices caractéristique, charnu au palais, tout en subtilité, qui se goûte très bien aujourd’hui.

Château La PEYRESAINT-ESTÈPHE Château La PEYRE

Château La PEYRE

(SAINT-ESTÈPHE)
Vignobles Rabiller
Le Cendrayre - Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 32 51
Télécopie : 05 56 59 32 51
Email : vignoblesrabiller@wanadoo.fr
Site : www.chateaulapeyre.fr

Un vignoble de 8 ha. “Raymond Rabiller, mon père, a créé cette propriété à partir de quelques parcelles, précise René Rabiller, achetées en rente viagère dans les années 1946-1947, pour environ un hectare. Il était alors ouvrier boulanger et ma mère épicière. En 1973, mon père décidait de devenir viticulteur à part entière après avoir acheté cinq autres hectares de vignes. Toute la récolte était alors apportée à la cave coopérative de Saint-Estèphe.
À cette époque, je faisais mes études au Lycée Technique de Talence, puis à l'École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes jusqu'en 1975. Arrivé à la retraite, mon père hésitait à vendre ses vignes. Je lui offris la solution de revenir au pays prendre la relève. Ainsi, en 1986, je devins viticulteur, bientôt rejoint par mon épouse en 1993. Mes plus vieilles vignes ont traversé le gel de 1956. Elles ont donc plus de 53 ans. La plupart des parcelles ont trente ans d'âge. Nos vignes sont plantées à une densité élevée avec des rangs espacés d'un mètre.”
Pour René Rabiller, qui ne participe pas à des concours, préfèrant la confiance et l'assiduité de ses clients, “le 2015 a manqué d’un peu d'eau mais il reste un superbe millésime, très équilibré, plaisant, rond, long en bouche. Les Cabernets et les Merlots ont de beaux degrés naturels élevés.
Millésimes en vente en 2016 : 2013 puis 2014.”
René Rabiller a bien réussi son Saint-Estèphe 2013, avec des nuances de cassis et de violette, qui allie charpente et souplesse en bouche, coloré, classique de l’appellation, avec des tanins mûrs et soyeux. Le 2012, puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2011, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins fondus, un millésime séducteur que l’on peut déboucher sur un gigot d'agneau à la paysanne ou des gésiers de volailles confits. 
Beau 2010, aux tanins riches, intense, mêlant charpente et finesse, avec des notes de cuir et d'épices, un vin de couleur pourpre, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois. Le 2009, avec ce nez complexe où prédominent les fruits macérés et les épices, de charpente ample, aux tanins intenses mais savoureux, est corsé et gras. Le 2007 se goûte parfaitement, avec un bouquet persistant et corsé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, un vin ample, d'un remarquable équilibre, de bouche fondue où domine le pruneau confit. Excellent 2006, un vin de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassis, cannelle), un vin gras, riche et bien charnu.

Domaines LAPALUMÉDOC Domaines LAPALU

Domaines LAPALU

(MÉDOC)
Jean-Michel Lapalu
1, rue du 19 Mars
33340 Bégadan
Téléphone :05 56 41 50 18
Télécopie : 05 56 41 54 65
Email : info@domaines-lapalu.com
Site : www.domaines-lapalu.com

Tout commence avec le rachat du Château Patache d’Aux par Claude Lapalu en 1964; en 1979, son fils Jean-Michel rejoint la société familiale et ils se portent acquéreurs du Château Lacombe Noaillac. En 1992, Jean-Michel Lapalu prend en main la destinée du groupe familial qui reprend l’exploitation du Château Liversan en 1995, puis du Château Lieujean en 1999. Le vignoble de 43 ha, moyenne d’âge des vignes 35 ans, est planté sur un terroir argilo-calcaire et caillouteux. L’encépagement est classique (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet franc et 3% Petit Verdot, et une densité de 8500 pieds/ha). La vinification s’effectue en cuves thermo-régulées en bois et Inox, les cuvaisons sont longues, environ 3 à 4 semaines pour extraire toute la matière. L’élevage très traditionnel s’effectue en barriques de chêne merrain dont 20% renouvelées chaque année. Il fait partie des Crus Bourgeois Supérieurs.
“Le 2013 ne bénéficie pas d’une aura médiatique fantastique, nous explique Jean-Michel Lapalu, et, pourtant, après notre contrôle annuel des Crus Bourgeois qui est relativement efficace, nous avons retrouvé le moral en dégustant de jolis vins qui n’ont pas, certes, le potentiel de garde des 2010, 2012, 2014… mais ce sont d’excellentes bouteilles très honorables qu’il faudra déguster dans les quatre ans, des vins plus souples, très agréables.

Château DOYACHAUT-MÉDOC Château DOYAC

Château DOYAC

(HAUT-MÉDOC)
Max et Astrid de Pourtalès

33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone :05 56 59 34 49
Télécopie : 05 56 59 74 82
Email : chateau.doyac@wanadoo.fr
Site : www.chateaudoyac.fr

“Ma philosophie, raconte le sympathique Max de Pourtalès, est de ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux...
Nous poursuivons toujours notre politique d’amélioration de la qualité sur nos 28 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d’avoir 75% du vin élevé en fûts. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n’aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j’essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu’un agent révélateur d’arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d’onde, œuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l’on ne retrouve que dans le Médoc et c’est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 75% Merlot et 25% Cabernet, donnent des vins très concentrés et assez souples, aux arômes de fruits persistants.
Pour Max de Pourtalès, “le millésime 2015 est très prometteur, tant sur le plan qualitatif que quantitatif, surtout pour notre terroir atypique pour un Médoc, avec 75% de Merlot.
Nous travaillons dans le but de réduire les désherbants afin d’avoir une terre plus saine, d’une part, car cela est gratifiant pour soi même et pour la terre, mais aussi pour nos consommateurs qui sont de plus en plus à la recherche de la qualité et de la précision. Millésimes en vente : 2012, 2014.”
Vous allez apprécier ce Haut-Médoc 2014, élevé en barriques 12 mois (dont 25% de bois neuf), de couleur pourpre intense, aux tanins puissants et savoureux, épicé et très parfumé (mûre, fraise des bois, musc...), de structure ample, d’excxellente évolution. Beau 2012, plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale persistante de prune et d’humus. Le 2011, de robe intense et vive, aux nuances de fumé et de prune mûre, de bouche équilibrée avec du fruit et une structure dense et soyeuse, est un vin complexe, très réussi. 
Remarquable 2010, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, un vin riche et solide, tout en bouche, typé, charpenté et harmonieux, vraiment prometteur. Remarquable 2009, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, un vin aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d’épices continue et persistante, à prévoir sur une cuisine relevée. Le 2008 se goûte bien, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, c’est un joli vin très bien équilibré, aux tanins mûrs, bien typé.

Château Les GRAVES de LOIRAC

Château Les GRAVES de LOIRAC

(MÉDOC)
Christine et Jean-François Gillet
21, chemin du Centre
33590 Jau-Dignac-et-Loirac
Téléphone :05 56 09 48 97 et 06 77 87 41 73
Télécopie : 05 56 09 48 97
Email : lesgravesdeloirac.chateau@wanadoo.fr

Une exploitation familiale de 8 ha de sol graveleux (66% Cabernet-Sauvignon et 34% Merlot noir, élevage 8 à 12 mois en fûts de chêne).
Excellent Médoc 2012, intense, ample au nez comme en bouche, aux tanins fermes, qui devrait tenir ses promesses. Joli 2011, classique de ce millésime, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe. Le 2010 réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, coloré, charnu, de bouche soyeuse mais puissante, de garde comme le 2009, de couleur pourpre, riche et élégant, est tout en bouche, bien épicé, avec des notes de groseille.

Château HAUT-MARBUZETSAINT-ESTÈPHE Château HAUT-MARBUZET

Château HAUT-MARBUZET

(SAINT-ESTÈPHE)
Henri et Bruno Duboscq

33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net

Au sommet, et cela vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. A quelque 30 euros, en effet, ce cru, marqué par la “patte” et la passion d’Henri Duboscq, renvoie à un jardin d’enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Il faut dire qu’Henri, secondé par son fils Bruno, est particulièrement chaleureux et sait de quoi il parle quand on aborde le sujet de l’élevage en barriques ou du terroir. 
Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L’âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l’origine du bois et ne pas “abrutir” le vin, avec les essences à grain fin adaptées à son cru. Il faut dire qu’une expérience de quelque cinquante années, cela aide...
Formidable verticale sur place, des derniers millésimes à l’extravagant 1970.
Excitez vos papilles avec ce Saint-Estèphe 2013, bien corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, au nez intense (mûre, groseille, épices...), en bouche très parfumée, avec des notes de cerise mûre et de truffe, fondue et intense à la fois. Superbe 2012, “chatoyant, dirait Henri Duboscq, d’une puissance en bouche, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance au palais et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse. 

Château FOURCAS-DUPRÉLISTRAC Château FOURCAS-DUPRÉ

Château FOURCAS-DUPRÉ

(LISTRAC)
Patrice Pagès

33480 Listrac-Médoc
Téléphone :05 56 58 01 07
Télécopie : 05 56 58 02 27
Email : info@fourcasdupre.com
Site : www.fourcasdupre.com

Un cru qui surprendrait un bon nombre de crus plus connus (et beaucoup plus chers) dans une dégustation “à l’aveugle”.
C'est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète, le 24 novembre 1970, les 2000 parts de la Sci et en devient le gérant. D’importants travaux sont alors engagés pour en faire l’une des valeurs sûres de son appellation. Listrac-Médoc est l’une des six appellations communales du Médoc…. En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d’esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n’ont cessé de progresser au cours des 30 dernières années. Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l’Union des Grands crus de Bordeaux, de l’Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac... 
“Le 2013 est un millésime élaboré dans l’adversité en raison des conditions climatiques pas toujours très favorables, nous raconte Patrice Pagès. Nous avons pu attendre, vendanger le 13 octobre et avons ramassé des raisins d’une bonne maturité. C’est important de retrouver dans les raisins un bon équilibre maturité-alcool-tanins et, en 2013, les tanins étaient présents. Ce ne sont pas des vins d’une très grande densité mais qui sont équilibrés, des vins plus sur l’élégance. Jolie couleur profonde, jolie fraîcheur en bouche, c’est très fin, bel équilibre des saveurs, des vins qui seront très agréables dans les deux ou trois ans à venir, dans le style des 2007 absolument délicieux en ce moment. Ce 2013 est d’une suavité parfaite. Pour l’association vins-mets, je conseillerais d’associer le 2013 à une escalope de veau à la crème, avec des petits champignons, une sauce onctueuse, un mets très doux, le 2013 sera parfait.
Le 2014 est un beau millésime et pourtant nous n’avons pas eu l’été que l’on souhaitait, le temps était un peu maussade, pas beaucoup de luminosité, heureusement Septembre a été magnifique et même exceptionnel. Nous avons attendu Octobre pour vendanger en étalant la récolte sur 4 semaines, pour atteindre, parcelle par parcelle, la parfaite maturité. Cet automne formidable a permis au Merlot de révéler des arômes de fruits exceptionnels, des tanins suaves. Le Cabernet, qui est un grand cépage lorsque qu’il arrive à parfaite maturité, donne de la concentration, du charnu, des arômes puissants de fruits noirs. En 2014, les Cabernets étaient superbes et c’est ce qui explique la grande qualité de ce millésime. Il y a beaucoup de complexité dans les vins, un parfait équilibre entre acidité, alcool et tanins. Il y a beaucoup de profondeur, je le compare aux 2009 et 2005. Si l’on peut attendre quelques années, ils se révèleront vraiment formidables.”
Belle réussite, en effet, avec ce Listrac Médoc 2013, persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, un vin charmeur, de jolie structure, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Le 2012, de robe grenat soutenu, parfumé (framboise, prune, humus), de belle charpente, est un vin très classique du Médoc, qui réunit concentration aromatique et souplesse, de bouche soyeuse mais corsée. Le 2011 se goûte particulièrement bien, un vin où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, riche en couleur comme en matière, d'une belle longueur. Remarquable 2010, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de garde.
Goûtez le Listrac-Médoc Château Bellevue Laffont 2012, un vin marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur.

Château HOURTIN-DUCASSEHAUT-MÉDOC Château HOURTIN-DUCASSE

Château HOURTIN-DUCASSE

(HAUT-MÉDOC)
Michel et Marie-Noëlle Marengo
Scea des Vignobles Marengo - BP 89
33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 56 92 et 06 73 37 43 43
Télécopie : 05 56 59 52 77
Email : contact@hourtin-ducasse.com
Site : www.hourtin-ducasse.com

Le Château produit un Haut-Médoc admis depuis 1932 au classement des crus bourgeois. La propriété comprend 24 ha de vignes âgées en moyenne de 15 à 20 ans, exploitées en agriculture de conservation.
“Depuis 10 ans, précise-t-on, nous utilisons des méthodes et des produits naturels pour traiter nos plants, travailler nos sols, favoriser la diversité entre les rangs… et permettre aux vignes de se renforcer pour ainsi s’exprimer pleinement. En plus de notre détermination à préserver les richesses de notre terroir et de notre volonté de respecter notre environnement, nous sommes convaincus d’améliorer de cette façon la qualité de nos vins. Notre credo : produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse tout en révélant les spécificités de chaque millésime pour que chaque vendange exprime le meilleur du fruit.”
Ce Haut-Médoc 2013 est ample, réussi, particulièrement charmeur, rond, franc, gourmand, et sent bon la violettte et la mûre, un vin tout en nuances, très agréabe. Excellent 2011, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d'humus et de réglisse, d'une structure soutenue et bien charnue, d'une finale savoureuse, à prévoir sur une selle d'agneau aux petits légumes glacés. Beau 2010, dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de teinte foncée, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins bien présents, d’excellente garde comme ce 2009, classique, avec beaucoup de fruit, une belle matière, un vin charnu, parfumé, tout en bouche, savoureux, d’excellente garde. Le 2008 mêle puissance et distinction, très classique, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, soulignée par des tanins vifs mais étoffés. Le 2007 médaille de Bronze au concours Féminalise de Beaune, tout en charme, d’une belle ampleur, sent les fraises des bois et l’humus, un joli vin, charpenté et souple à la fois.
Le 2006 est plus riche, séveux au palais, aux parfums subtils (cassis, humus), puissant mais distingué, avec une finale très harmonieuse, et s’associe parfaitement avec des cailles rôties ou un filet de bœuf à la truffe et fleur de sel.

Château Le BOURDIEU

Château Le BOURDIEU

(MÉDOC)
Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Télécopie : 05 56 41 36 09
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site : www.lebourdieu.fr

Vignoble de 38 ha planté sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des “croupes”). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des “Crus Bourgeois” de 1932.
Voilà un très beau et typé Médoc 2012 (50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), charnu, un vin riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée. Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une légère touche poivrée. Le 2010, très représentatif de ce grand millésime, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, bien typé, charnu, de bouche pleine. Superbe 2009, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d’humus et de cerise noire, très équilibré, ample, de belle présence tannique, un vin, très prometteur. Le 2008 est ferme et persistant, aux senteurs de mûre et de poivre, aux tanins très bien équilibrés, alliant structure et élégance au palais, où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin de garde. Le 2007, de bouche dense, avec des notes prononcées de mûre et de griotte, riche en couleur, développe des tanins fondus et très savoureux.

Château BATAILLEY

Château BATAILLEY

(PAUILLAC)
Philippe Castéja

33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 01 13 et 05 56 00 00 70
Télécopie : 05 57 87 48 61 et 05 57 87 60 30
Email : phcasteja@borie-manoux.fr
Site : www.borie-manoux.com

C’est un grand Pauillac classique, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 2% Petit Verdot, 3% Cabernet franc, vignoble de 57 ha, sur sol de silice et de grave, âge des vignes de 40 ans, fermentations 15 à 20 jours, élevage : 16 à 18 mois (55% de barriques neuves)...
On le voit avec ce Pauillac GCC 2012, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 3% Cabernet franc et 2% Petit Verdot, très jeune, bien sûr, de couleur pourpre, au nez où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits macérés, un vin riche, d’une belle longueur, avec ce léger goût fumé très typique, d’une base tannique imposante, qu’il faut laisser se fondre.
Remarquable 2011, structuré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ces tanins savoureux, un vin légèrement poivré en finale, généreux. Superbe 2010, tout en couleur et en matière, très typé, gras, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de griotte, de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, qui mérite de la patience pour en profiter pleinement. Dans la lignée, le 2009, de teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut, classique et savoureux, d’excellente bouche. “Le 2009 est un très grand millésime, me dit Philippe Castéja, je ne suis pas le seul à le dire, quel que soit la rive, en blanc ou en rouge. Nous avons connu d’excellentes conditions climatiques durant tout le cycle végétatif, et cela nous a permis de faire des vins de très grande qualité.
Le 2010 est dans la même lignée mais, la fin d’été et le début d’automne ont été un peu plus compliqués, ce sont de très bons vins mais nous n’avons pas la même homogénéité qu’en 2009. Il y a des propriétés qui ont d’ailleurs mieux réussi le 2010 que le 2009, en tous cas ce sont deux très grands millésimes.
Ce qui caractérise ces grands millésimes, c’est ce que tout est bon, sans exception. Si je faisais une classification entre les derniers millésimes, je dirais que le 2009 est exceptionnel, le 2010 un très bon millésime et le 2011 promet d’être un bon millésime. En effet, le 2011 possède un très bon potentiel mais c’est moins homogène. Cela dépendra de la façon dont les propriétaires auront travailler leurs vignes... Ce n’était pas un millésime facile à faire, il fallait l’aide des œnologues, alors qu’en 2009, tout était aisé.”
Très beau 2008 qui mêle structure et velouté en bouche, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux senteurs de fruits macérés et d’épices, un beau vin de garde.
Le 2007 est l’un des plus beaux vins du Médoc à déboucher actuellement, de robe pourpre intense, ample, complexe, est un vin structuré, avec une belle richesse d’arômes où dominent les épices, d’une longue finale avec des senteurs secondaires de fruits cuits. Le 2006 est un grand vin concentré, riche, de couleur grenat soutenu et intense, de très bonne structure, avec ce nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, très réussi, de garde. Le 2005, au charnu bien caractéristique, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, bien corsé comme il se doit, d’une belle palette aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices), un vin de garde.
Le Pauillac GCC Château Lynch-Moussas 2012, 70% Cabernet-Sauvignon et 30% Merlot, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. Excellent 2011, typé, de couleur intense, ample et parfumé, de petits fruits cuits et de cuir, corsé en bouche, est un vin charnu, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Le 2010, charpenté, intense, riche, très bien élevé, au nez de myrtille, de violette et d’épices, gras, mêle puissance et distinction.
Vous apprécierez également ce Pauillac Château Haut-Bages Monpelou Cru Bourgeois 2012, 68% Cabernet-Sauvignon, 26% Merlot, 5% Cabernet franc et 1% Petit Verdot, riche et fondu à la fois, de robe grenat soutenu, parfumé et persistant, aux tanins riches, très équilibrés, un vin corsé qui poursuit son évolution. Le 2011 est de bouche pleine, aux senteurs de fruits des bois macérés et de fumé, que l’on retrouve en bouche, puissant et savoureux, aux tanins amples. Le 2010, aux nuances fruitées et giboyeuses, est un beau vin complet, avec des tanins denses et harmonieux, d’excellente garde.
Le Haut-Médoc Les Hauts de Lynch-Moussas 2012, 62% Cabernet-Sauvignon et 38% Merlot, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche. Le 2011 est de belle robe soutenue, ample, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, de très bonne garde. Il y a également le Haut-Médoc Cru Bourgeois Château Haut-Madrac 2012, 55% Merlot et 45% Cabernet-Sauvignon, charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d’humus, un vin qui commence à peine à s’ouvrir.

SCEA Château DAVIDMÉDOC SCEA Château DAVID

SCEA Château DAVID

(MÉDOC)
Thierry Kerdreux
40, Grand-Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie : 05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@free.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.
Voilà un excellent Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate. 
Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais fermes également, marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et structurée.

Château MAUCAILLOUMOULIS Château MAUCAILLOU

Château MAUCAILLOU

(MOULIS)
Famille Dourthe

33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone :05 56 58 01 23
Télécopie : 05 56 58 00 88
Email : chateau@maucaillou.com
Site : www.chateau-maucaillou.com

En tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Pascal Dourthe est passionné et fourmille d’idées pour lancer de nouveaux Vins (son Bordeaux de Maucaillou est une réussite exemplaire) comme pour conforter l’image du vaisseau amiral de leurs domaines, Château Maucaillou.
“Ce millésime 2015 est une réussite pour tout le Médoc, nous dit Pascal Dourthe, un millésime vraiment facile. Maturité extrême, parfait état sanitaire le potentiel pour faire un grand vin qui s’inscrit déjà dans le palmarès des grands millésimes.
Nous avons beaucoup de demande pour le 2013, je le compare aux 2004 et 2007 qui ont connu un démarrage un peu difficile, puis, après, tout le monde en voulait ! C’est ce qu’a compris la restauration, qui le commande en grande quantité.
À Maucaillou, sur notre terroir de Moulis, nous avons la réputation de produire des Vins assez féminins et ronds, consommables assez rapidement dans leur jeunesse, surtout les grands millésimes. Le 2014 (nous les avons déjà tous vendus !) est encore un peu fermé, alors que le 2013, qui a bien évolué, est tout à fait satisfaisant aujourd’hui.
Après notre Bordeaux M de Maucaillou rouge, nous lançons le Bordeaux M de Maucaillou Blanc, c’est une nouveauté ! C’est un Bordeaux Blanc 2015 composé de Sémillon et Sauvignon, un vin plus charpenté, un peu plus cossu. La Dame de Maucaillou est un pur Sauvignon idéal sur des fruits de mer, un vin très frais alors que le M de Maucaillou Blanc est un vin soyeux, plus complexe, plus à la mode, un vin d’un très bon rapport qualité-prix, ce qui n’est pas négligeable. I Love de Maucaillou a été repris par Yvon Mau qui croit en cette marque et essaye de le distribuer à grande échelle.
Tout en restant fidèle à la grande tradition bordelaise, nous sommes en train d’étudier la possibilité de créer de nouvelles gammes de produits, nous sommes toujours en recherche d’innovation, nous avons une belle matière première et essayons de la valoriser en ajoutant une pointe de folie. Nous sommes beaucoup copiés et nous essayons de nous démarquer en lançant toujours de nouveaux produits qui plaisent à nos consommateurs tout en restant fidèles à l’esprit de la place de Bordeaux qui nous distribue.”
Sur place, belle dégustation de ce grand Moulis 2014, généreux, charnu, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche, de belle évolution. Le 2013 est tout en séduction, d’une robe pourpre, aux notes de fruits cuits (cassis et framboise), rond mais corsé, avec des tanins amples, fondus. Savoureux 2012, mêlant structure et charnu, des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin riche, d’une belle longueur. Savoureux 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d'humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins denses et souples à la fois, particulièrement soyeux. Superbe 2010, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, des tanins bien enrobés, un vin généreux, typé et persistant.
Le 2009 est dans la lignée, riche au nez comme en bouche, aux nuances de fraise des bois, d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux, de belle évolution. Le 2008 est très typé, d’une belle couleur foncée, le bouquet est intense, le vin dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, un très beau vin charnu, complet et complexe, de belle évolution. Remarquable 2007, très belle couleur rouge soutenu pour ce vin ample et soyeux avec une très belle matière, élégant et riche à la fois. Le 2006 est un grand vin, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d’épices, ample.
Le N°2 de Maucaillou 2012, bien corsé mais très fin, est très parfumé (cassis, humus...), de bouche savoureuse. Ce Cadet du Château Maucaillou est un vin issu de sélections particulièrement sévères.
Le Haut-Médoc de Maucaillou 2012 est de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante mais puissante. “Le Haut-Médoc de Maucaillou, précise Pascal Dourthe, est un vin que nous avons proposé à la place de Bordeaux à partir du millésime 2003. C’est une qualité un peu différente de Maucaillou, un vin qui a ses propres particularités avec notamment un fruité ample très agréable. Il est issu des vignes situées sur la commune de Lamarque et qui font partie intégrante du Château Maucaillou. Cela correspond à des parcelles que mon père avait achetées il y a fort longtemps et que nous sommes heureux de mettre en valeur tant elles sont situées sur des terroirs contigus à Maucaillou.”
Il y a aussi le Bordeaux de Maucaillou 2013, parfumé, tout en harmonie avec des nuances de petits fruits à noyau, de belle robe intense, aux tanins savoureux, très bien fait. Goûtez le séduisant I Love Moka You (le nom est particulièrement bien trouvé), dans la continuité de ce que l’on sait faire ici, un vin ample, parfumé, charmeur, de bouche chaleureuse.

Château PONTAC GADET

Château PONTAC GADET

(MÉDOC)
Famille Briolais

33710 Teuillac
Téléphone :05 57 64 34 38
Télécopie : 05 57 64 31 73
Email : aurorebriolais@vignobles-briolais.com

Un savoureux Médoc Château Pontac-Gadet. Situé dans le nord du Médoc, sur d’anciennes croupes de graves d’origines gurnziennes très qualitatives, les vins produits sur cette propriété de Jau-Dignac-et-Loirac sont élaborés et façonnés dans un perpétuel souci de qualité, alliant modernité et tradition médocaine. Tous ces soins donnent ce Médoc 2012, classique, très bien charpenté, riche et rond à la fois, aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche. L’Optimus 2010, dense, est un vin de base tannique importante et très équilibrée, dense, gras, au nez complexe et subtil à la fois, de jolie bouche dominée par la griotte, la prune et le cuir, à prévoir sur un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise.

Château CARTUJACHAUT-MÉDOC Château CARTUJAC

Château CARTUJAC

(HAUT-MÉDOC)
Bruno Saintout
20, Cartujac
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 56 59 91 70
Télécopie : 05 70 61 10 78
Email : bruno.saintout@wanadoo.fr
Site : www.vignobles-saintout.com

Bruno Saintout est talentueux et se passionne pour ses trois propriétés médocaines. La famille Saintout, présente sur la commune de Saint-Laurent-Médoc depuis la fin du XVIIIe siècle, s’est installée au Domaine de Cartujac où elle élevait des moutons aux portes de la grande lande et cultivait déjà quelques arpents de vigne.
Vous apprécierez ce Domaine de Cartujac Haut-Médoc 2012, vignoble de 10 ha, sols de graves graves, argilo-graveleux, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs, dominé par le cassis et la framboise, un vin tout en bouche, charnu comme il le faut, qui poursuit son évolution.
Une référence dans son appellation, son Château la Bridane Saint-Julien 2013, vignoble de 15 ha sur graves garonnaises, est tout en nuances, de bouche veloutée et très parfumée (prune, myrille), de texture ample et savoureuse. Il mêle charpente, élégance et puissance aromatique, concentré, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits rouges surmûris et de cuir, d’un beau potentiel d’évolution. Le vin collectionne les récompenses.
Goûtez aussi son Château du Périer Médoc 2012, vignoble de 7 ha, sols de graves sablo-graveleux, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de prune et d’épices, bien structuré, médaille d’Argent à Bordeaux.

Château HOURBANON

Château HOURBANON

(MÉDOC)
Hugues Delayat

33340 Prignac-en-Médoc
Téléphone :05 56 41 02 88
Email : contact@hourbanon.com
Site : www.vinsdusiecle.com/hourbanon
Site : www.hourbanon.com

Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974, que Rémi Delayat racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation, toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent leurs pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée, conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri, maîtrise des rendements).
Ceci explique la qualité de ce Médoc 2012, de couleur carmin, charnu comme il se doit, au nez où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins très riches et fondus à la fois, bien charpenté. Le 2011 dégage un nez subtil où dominent le cuir et la griotte, très aromatique, d’une jolie concentration en bouche, avec des tanins savoureux, légèrement épicé au palais comme il se doit. Remarquable 2010, aux arômes de pruneau, de violette et de griotte fraîche, un vin vif, équilibré, avec des tanins mûrs, élégant et complexe. 
Le 2009 a collectionné les récompenses (médailles d’Or au concours des Vignerons Indépendants, d’Argent au Mondial du vin, d’Argent au concours International de Bruxelles, de Bronze à l’International Wine Challenge), marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche ample, aux tanins fermes, il allie structure et fondu. Le 2008 est un bel exemple de la typicité des vins de ce domaine, un grand millésime classique du Médoc, de bouche puissante et dense, dégage des nuances de framboise, d’humus et de réglisse, une structure soutenue, un vin bien charnu, aux tanins mûrs mais riches, d’une finale complexe, de garde. 
Excellent 2007, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et d’Argent à ‘International Wine Challenge, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits cuits (cassis, myrtille), d’une jolie finale délicatement épicée.

   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir


 A l'honneur

 Suivez nous

Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo




MILLESIMES 2016
Edition annuelle

Le terroir, sinon rien

Les grands vins racés et ... les autres

EXCLUSIF

Feuilletez gratuitement MILLESIMES en ligne comme le vrai magazine en tournant les pages

CLIQUEZ ICI


Recevez MILLESIMES en édition interactive PDF dès votre règlement
7 €
(format numérique PDF)

Recevez MILLESIMES en édition papier 464 pages en couleur présentation luxueuse


France Métropolitaine
15€
(port prioritaire compris)



 Les classements
Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  Médoc
  Saint Emilion
  Saint Emilion Satellites 
  Pomerol
  Graves
  Sauternes
  Côtes-de-Bordeaux
  Bordeaux Supérieur

Classement Bourgogne
  Vins rouges
  Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  Vins rouges
  Vins blancs
Classement Vallée du Rhône


  [+] Coup de coeur


De SOUSA et Fils
(CHAMPAGNE)
Le Champagne de Sousa, c’est une famille, une équipe. D’un naturel réservé et modeste, Érick, aidé de son épouse Michelle, a su faire partager son enthousiasme à ses enfants, qui ont rejoint l’entreprise familiale. Une vraie réussite de passion, de volonté et de philosophie du vin, viscéralement attachée à l’amour de la terre. Sa force, c’est de sortir de grandes cuvées racées, marquées par ces terroirs de Grands Crus, toutes passionnantes, de la plus minérale à la plus suave : Caudalies, Mycorhize, Umami... Du (très) grand art !
Lire la suite

 La Lettre hebdomadaire
Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail

Tapez votre adresse email :




 Guide des Vins

UNIQUE EN FRANCE
, DISPONIBLE EN EDITION PAPIER OU NUMERIQUE

L'EDITION PAPIER
Exclusif : votre dédicace personnalisée par l'auteur


Un vrai guide interactif !

De votre tablette ou smartphone, flashez le QrCode du propriétaire et accédez gratuitement d'un seul clic aux commentaires de dégustation du GUIDE 2016

FRANCE METROPOLITAINE : 32,00 €
(Port Prioritaire compris)



L'EDITION NUMERIQUE PDF
L'intégralité du Guide chez vous dès votre paiement :

Idéal pour l'avoir toujours sur vous où que vous soyez, en cave, dans vos déplacements (sur votre smartphone, votre tablette). Consultable en très grand format sur votre ordinateur.

16,00 €
(format numérique PDF)

 
    TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR LE VIN
La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook
 
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table
  Le point sur les millésimes
L accord vins et des mets
Vintage Code

L'encyclopédie mondiale du vin
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P
- Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Le vocabulaire du vin
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P
- Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
 
LES SITES THEMATIQUES    
20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Bordeaux a du Talent
Bordeaux Attitude (.com)
Bordeaux Attitude (.fr)
Bourgogne Attitude (.com)
Bourgogne Attitude (.fr)
Champagne Attitude (.com)
Champagne Attitude (.fr)
Chateau Vin (.com)
Classement Bordeaux (.com)
Classement Bordeaux (.fr)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des vins d'Alsace (.com)
Guide des vins d'Alsace (.fr)
Guide des vins de Bordeaux (.com)
Guide des vins de Bordeaux (.fr)
  Guide des vins de Bourgogne (.com)
Guide des vins de Bourgogne (.fr)
Guide des vins de Champagne (.com)
Guide des vins de Champagne (.fr)
Guide des Vins de France (.com)
Guide des vins de Loire (.com)
Guide des vins de Loire (.fr)
Guide des vins du Beaujolais (.com)
Guide des vins du Languedoc (.com)
Guide des vins du Languedoc (.fr)
Guide des vins du Rh ne (.com)
Guide des vins du Rh ne (.fr)
Guide des vins du Sud-Ouest (.com)
Guide des vins du Sud-Ouest (.fr)
Guide du Champagne (.com)
Guide du Champagne (.fr)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Languedoc (.com)
Guide Languedoc (.fr)
Guide Loire (.com)
Guide Loire (.fr)
Guide Provence (.fr)
Guide Rh ne (.com)
Guide Rh ne (.fr)
La France a du talent (.com)
La France a du talent (.fr)
Le Vin en Direct (.fr)
Le Magazine du Vin (.com)
Le Magazine du Vin (.fr)

  Les News du Vin (.com)
Les News du Vin (.fr)
Les Vins de Terroir (.com)
Les Vins de Terroir (.fr)
Mill simes (.info)
Mill simes Worlwide
Mundovino (.fr)
Palmar s des Vins (.com)
Palmar s des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroir de Vins (.com)
Terroir de Vins (.fr)
Terroir Vins (.com)
Terroir Vins (.fr)
Terroirs de Bordeaux (.com)
Terroirs de Bordeaux (.fr)
Terroirs de Champagne (.com)
Terroirs de Champagne (.fr)
Terroirs de Loire (.com)
Terroirs de Loire (.fr)
Terroirs Languedoc (.com)
Terroirs Languedoc (.fr)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
  Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Top Vins de France (.com)
Top Vins de France (.fr)
Vignobles de Bordeaux (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rh ne (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vins Terroir (.com)
Vins Terroir (.fr)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Vintage Worldwide (.fr)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)
Webvins (.fr)
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé , sachez apprécier avec modération.
Mill simes Société des Millésimes. Reproduction interdite - Informations diteur - Mentions l gales - info@millesimes.fr