Rechercher par appellation :
 
 
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :
A L'HONNEUR
   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

BORDEAUX SAINT-EMILION : LA SELECTION


Château LA TOUR DU PIN FIGEACSAINT-ÉMILION Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

(SAINT-ÉMILION)
Famille Giraud
4, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 06 10
Email : contact@vins-giraud-belivier.com
Site : www.giraud-belivier.com

Au sommet. Les 11 ha de vignes bénéficient d’un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes âgées de 40 ans de produire le meilleur. L’encépagement est réparti pour 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne.

“Nous pouvons dire qu'à Bordeaux : Millésime 2019 sous le soleil ! Nous avons eu des conditions estivales chaudes et sèches seulement ponctuées de deux épisodes pluvieux fin juillet et début août. Après des contraintes hydriques, qui finalement
ont été très favorables aux murissement des tanins. Les raisins étaient petits, de très belle qualité et excellents, ce qui a donné des moûts très riches et très aromatiques avec un très haut potentiel tannique et anthocyanique. Nos vins de 2019 sont riches et puissants.
Le grand Millésime 2018 sera disponible en juin. C'est un joli Millésime avec de très beaux tanins, très aromatique et très harmonieux, d’un très grand potentiel de garde.”

Voilà un grand Saint-Émilion GC 2016, de charpente élégante mais dense, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices. 
Le 2015, est ferme, tout en bouche, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, aux senteurs de fruits rouges surmûris. Le 2014, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de prune mûre et de poivre, intense au nez comme en bouche, un beau Millésime, ample et chaleureux, à prévoir sur un filet de bœuf à la salardaise ou un lièvre en crépinettes. Le 2013, est parfumé, ample, séveux et persistant, avec ces notes de fraise et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche franche, où se retrouvent des notes de framboise mûre et de sous-bois. Le 2012, est riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, très typé. Le 2011, de couleur soutenue, est structuré, aux senteurs intenses, de charpente élégante, très parfumé (fruits cuits, poivre), d’une belle finale. Voir le Château Le Caillou, à Pomerol.

Château PIGANEAUSAINT-ÉMILION Château PIGANEAU

Château PIGANEAU

(SAINT-ÉMILION)
Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 09 99
Email : chateau.piganeau@vignobles-brunot.fr
Site : www.vignobles-brunot.fr

Bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir, on est au sommet. 
Vincent Brunot poursuit la tradition familiale qui est de privilégier le fruité et de réduire l’apport de bois neuf. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, on obtient des vins plus veloutés, plus fruités, séduisants avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse.“Nous restons raisonnables dans l’élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, et privilégions le bon rapport qualité-prix.”
Pour Vincent Brunot, “2019 a été une année assez contrastée une fois de plus, une climatologie pas évidente… ce fût une saison assez hétérogène. Un printemps plutôt froid et la canicule l’été. Heureusement une pluie fin Août a permis de regonfler un peu les baies et de redynamiser la végétation. Nous avons fait des rendements de 45hl/ha.
C’est un millésime aux degrés assez élevés, autant que le 2018. Au résultat, c’est un vin bien équilibré, aromatique, aux tanins bien présents mais ronds, un très joli millésime.
A la vente, nous proposons Lussac Tour de Grenet 2015 et 2016, Château Piganeau Saint-Emilion Grand Cru 2014 et 2016, Lalande-de-Pomerol Château le Gravillot 2014 et 2018, Bordeaux Supérieur Château Maledan 2014 et 2018.
Le 2018 est un très beau millésime, le vin est bien coloré, beaucoup de fruit, belle matière, le vin est charnu, les tanins sont soyeux, les rendements étaient corrects sans être excessifs, belle concentration, nous privilégions dans tous nos vins une forte proportion de Merlot (95%) pour obtenir un beau fruité.
Château Maledan 2019 Bordeaux blanc, une nouveauté chez nous, nous le mettons en bouteilles en avril, c’est notre premier millésime en blanc, nous avons planté les vignes il y a trois ans, cela correspond à une petite production environ 1000 bouteilles que je réserverai aux cavistes. Pour le rouge il est 100% Cabernet-Sauvignon, c’est un joli vin d’un rouge profond, aux tanins bien présents.
Depuis 2 ans, nous ne désherbons plus, nous réfléchissons au passage en Bio, mais dans notre région ce n’est pas évident.”

Voilà, en effet, un remarquable Saint-Émilion GC 2016, de couleur rubis soutenu, un vin typé, très équilibré, bien bouqueté, aux tanins soyeux, au nez complexe dominé par la violette, la prune et la cannelle. Le 2015, tout en bouche, mêlant ce gras caractéristique à des notes finement boisées, est un vin d’une jolie concentration. Le 2014, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d’épices.
Goûtez son Bordeaux Supérieur rouge Château Maledan 2016, charnu, aux tanins savoureux, tout en nuances avec des notes de griotte mûre. Il y a encore leur Lalande-de-Pomerol Château Le Gravillot 2016, associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense où s’entremêlent des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, est tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse.

Château CHENE-VIEUXPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château CHENE-VIEUX

Château CHENE-VIEUX

(PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
Sce Foucard et Fils
34, route de Saint-Émilion
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26
Email : contact@chateaudemusset.com
Site : www.chateaudemusset.com

Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, vignes de 25 ans.
Ce Puisseguin cuvée Première 2016 se présente particulièrement bien, un vin qui associe puissance et rondeur, avec ce nez séduisant et persistant de poivre et de fruits des bois bien mûrs. Dans la lignée, le 2015, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins amples et très fins à la fois. De nombreux millésimes sont disponibles (2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016).
Très beau Lalande-de-Pomerol cuvée Première Château de Musset 2016, parfumé, savoureux et complexe, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse en bouche, avec des arômes subtils d’épices.

Château CLOS des PRINCESAINT-ÉMILION Château CLOS des PRINCE

Château CLOS des PRINCE

(SAINT-ÉMILION)
Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site : www.chateau-closdesprince.fr

Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats.

“Au cours de l’année 2020, nous indique Marie-Christine Prince, nous poursuivons la
commercialisation de nos millésimes 2016, 2017, et 2018. Nous avons également
produit pour la première fois, un Bordeaux rouge très qualitatif, le Bordeaux du Château Clos Des Prince. Il s’agit d’un vin haut de gamme issu d’une parcelle de vieilles vignes 100% Merlot, parcelle d’altitude face à celles du Haut de Saint-Emilion.
Très sensibles à l’environnement et à la préservation des ressources, nous sommes depuis 2019 certifiés HVE 3 et devons valider cette année notre certification Bio
Ecocert.
En ce qui concerne les vendanges 2019 et ce malgré quelques péripéties climatiques, le millésime qui va bientôt sortir en primeur, offre déjà un aspect physique intéressant, un nez complexe et de belles perspectives de dégustation.”

Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2016, avec des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution. Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges bien mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Le 2014, est un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche, de belle évolution. 
Excellente cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux.

VIEUX CHATEAU des ROCHERSMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU des ROCHERS

VIEUX CHATEAU des ROCHERS

(MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Jean-Claude Rocher
Mirande
33570 Montagne
Téléphone :06 80 64 49 75
Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr
Site : www.vieuxchateaudesrochers.com

Depuis 1964, la famille Rocher élabore des vins de garde AOC Montagne Saint-Emilion riches et puissants. En 1964, Abel et Victorine Rocher, achètent une maison girondine avec 30 ares de vignes dans le hameau de Mirande au coeur de l'appellation Montagne Saint-Emilion. En 1995, après avoir travaillé une quinzaine d'années dans l'élevage bovin en Charente Limousine, Jean-Claude Rocher, leur fils, reprend le domaine de 2.5ha. Il réajuste les pratiques culturales en fonction de chaque parcelle (enherbement des vignes, vendanges vertes, effeuillage), perfectionne ses techniques de vinification (tri de la vendange, assemblage) et crée la cuvée Prestige élevée en fût de chêne. Parallèlement il développe la vente directe et adhère à la charte des Vignerons Indépendants.
Aujourd'hui, Hervé Dupeux, gendre de Jean-Claude, l'a rejoint sur l'exploitation familiale après avoir travaillé comme architecte paysagiste. Le vignoble familial de 4.9 ha sétend sur des sols argilo-calcaire (2.1 ha) et argilo-siliceux (2.8 ha) caractéristiques de l'AOC Montagne Saint-Emilion avec un encépagement de 80% Merlot et 20% Cabernet franc. La production moyenne est de 25 000 bouteilles par an réparties en 2 cuvées, Traditon (élevage en cuve inox) et Prestige (élevage en fûts de chêne). Les bienfaits de la nature, le lent travail du temps et le respect des traditions se retrouvent dans la qualité de leurs vins : par la pratique d’une taille rigoureuse, de l’éclaircissage des grappes, de l’effeuillage, des vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, du tri, d’une cuvaison douce et suffisamment longue, et enfin d’un élevage de douze à dix-huit mois.
Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvé́e Prestige 2016, de belle robe grenat, gras, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et la griotte, un vin développant des tanins fins, tout en bouche, de garde. Remarquable 2015, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, gras, très bien charpenté, d’un bel équilibre en bouche, aux tanins denses et soyeux à la fois, de garde. Magnifique Montagne-Saint-Émilion Tradition 2017, aux senteurs de fruits, de cannelle et d’humus, bien structuré au nez comme en bouche, un vin riche et savoureux en bouche. Le 2016, médaille d'Or aux Vignerons Indépendants, généreux, à dominante de pruneau, marie une finesse tannique à une rondeur persistante.

Château CROQUE MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CROQUE MICHOTTE

Château CROQUE MICHOTTE

(SAINT-ÉMILION)
Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 13 64
Email : chateau@croque-michotte.fr
Site : www.croque-michotte.fr

Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, et collectionne les récompenses, à un prix très doux ! On est loin des vins “bodybuildés”, sans âme ni terroir...
“Pour la vendange 2019, le rendement est en hausse, nous explique Pierre Carle, nous avons ramassé une très bonne qualité de raisins et n’avons pas rencontré de problème particulier, au contraire, notre vignoble cultivé en Bio a très bien réagi à la chaleur.
Nous avons en effet une meilleure rétention d’eau dans nos sols sablonneux avec des argiles ferrugineuses, il y a une bonne restitution de l’eau et nos vignes n’ont donc pas souffert de la sécheresse.
Nous récoltons manuellement en cagettes, faisons du tri optique, foulage à l’encuvage suivi de vinification sans sulfite. Nous ensemençons la vendange pour éviter que les mauvaises bactéries ou mauvaises levures ne se développent d’une manière incontrôlable.
Les vins sont plus purs, c’est un véritable gain organoleptique. Nous élevons nos vins deux ans en barriques neuves à 60% et le reste d’un vin.
Le 2017 a reçu un très bon accueil de la part de nos importateurs, dès les Primeurs, le 3/4 de la récolte étaient déjà vendus ! Malheureusement en petite quantité à cause du gel. C’est un vin succulent d’une belle concentration peut-être un peu moins que le 2016 qui a reçu la médaille d’Or au Challenge International du Vin. Ce 2017 a obtenu le prix spécial du jury pour le meilleur vin Bio du monde, c’est une grande satisfaction pour nous.
Le 2018 est un vin très concentré, nous avons un terroir très privilégié, côté Pomerol, nous avons des voisins prestigieux tels que Gazin, l’Evangile et Petrus, et côté Saint-Emilion, La Dominique, Cheval Blanc, Corbin Michotte…
Nos sols sont enrichis du limon de la rivière l’Isle, des sables anciens, des graves sur lesquels s’épanouissent à merveille le Merlot. Cela donne des vins concentrés mais féminins, très élégants, des vins très agréables à déguster dans leur jeunesse, même si nous avons des bouteilles de plus de 70 ans qui se goûtent particulièrement bien.
Les 2018 ont un nez très aromatique où s’entremêlent des notes de fleurs, de fruits, jus de raisin frais, en bouche, les tannins même encore jeunes, tapissent de manière veloutée le palais, belle finale longue et persistante. Nous faisons 25 hl/ha de rendement et attendons la parfaite maturité, c’est aussi pourquoi, nos vins sont si aromatiques.
Nous avons un programme de replantation en cours, nos plus vieilles vignes ont été plantées en 1922 et sont toujours en bon état.
Nous avons rapporté plusieurs semi-remorques de fumure organique, il nous faut un sol vivant avec beaucoup de vers de terre. Nous ne voulons pas doper la vigne, les vins ne seraient pas intéressants et le terroir se fatiguerait trop vite.
Programme en cours : nous relevons nos hauteurs de palissage depuis plus de 10 ans en mettant des piquets plus élevés afin d’augmenter de 40 cm.
Nous avons ainsi une meilleure surface foliaire, nous souhaitons avoir plus de feuilles pour le même nombre de grappes, nous obtenons ainsi plus de tannins et plus de couleur, plus de parfum, plus de sucre, donc plus de degrés. C’est surtout la lumière qui est indispensable : plus on a de feuilles, plus on a de synthèse chlorophyllienne, plus on va capter les frétons du soleil. Si on cultive bien la vigne, le jour de la vendange tout est joué !
Si les raisins sont bons, le vin sera bon, avec la chimie on ne pourra jamais compenser la matière première, le terroir… plus l’année est lumineuse et mieux le raisin se porte.”





Vraiment superbe, ce Saint-Émilion GC 2017, corsé, aux tanins mûrs, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, alliant rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps mais qui s’apprécie déjà. Toujours exceptionnel, le 2016, généreux, plein de charme, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin gras, tout en bouche, d’une belle persistance, avec ces nuances de fruits compotés au palais, de garde, naturellement. Formidable 2015, récompensé déjà par pas moins de cinq médailles lors de Concours (bravo !) : 1 Grand Or, 2 en Or et 2 en Argent, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. 
Le 2014 commence à se goûter vraiment remarquablement bien, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s’il a un réel potentiel d’évolution. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, parfait avec un carré d'agneau rôti ou des noix de veau, sauce au romarin. Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois. Le 2010 est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d’épices et de sous-bois, un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009, n’a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l’une des plus belles réussites de l’appellation dans ce millésime. Quant à ce 2008, lui aussi parfait actuellement, de couleur soutenue, il est d’une belle charpente, structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée, de bouche savoureuse. Excellent 2007, suave et chaleureux, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en finale. Gage de ce que donne l’évolution d’un vrai grand vin, le 2001 est formidable actuellement, racé, velouté, parfumé, un vrai régal !


Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIR

Château HAUT-SAINT-CLAIR

(PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
Yannick et Andrea Le Menn
1, Saint-Clair
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site : www.chateauhautsaintclair.fr

Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité.
Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple. Depuis quelques années, on s’interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s’aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins. J’aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n’aime pas trop les tanins en puissance, j’aime que mon vin soit équilibré, j’essaye de ne pas trop extraire. J’ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela “des vins de mouchoirs”.




Selon Yannick le Menn, “le 2019 n’était pas si évident que cela… Les températures extrêmes ont bloqué la végétation. Grâce à nos sols argilo-calcaires, les réserves d’eau importantes ont alimenté les vignes.
Nous avons repris l’exploitation de l’autre domainre familial, Château Belair Saint Georges, et sur tout le plateau nous avons subi la sécheresse, les vins sont très concentrés, ce sera meilleur que le 2018.
A la vente : 2016 et 2017, surtout le 2016 car nous avons peu de 2017. Le 2018 est un vin très sympathique dans la même lignée que le 2016.
Les premiers vins sont à l’élevage en barriques neuves pour 1/3, cela donne un joli boisé assez racé. J’ai changé de tonnelier, j’ai opté pour un fournisseur charentais Vicart, mais je reste fidèle à Radoux, ses bois apportent des notes toastées à nos vins.
Le 2018 est plus vineux, une partie est déjà en bouteilles. Les commandes qui arrivent du Luxembourg et de l’Allemagne me poussent à embouteiller le reste. Je suis toujours débordé !
Une nouveauté, nous avons fait faire une découpe de notre logo en métal. 1,20 m de diamètre qui représente le soldat et le coq, notre emblème, on le retrouve sur l’étiquette !”
On est toujours au sommet avec leur superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2016, un vin chaleureux, dense, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), qui allie concentration aromatique, finesse des tanins et structure au palais, avec une délicieuse finale poivrée. 
Le 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet.
Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2016, parfumé, de bouche corsée, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue.

Château VIEUX RIVALLONSAINT-ÉMILION Château VIEUX RIVALLON

Château VIEUX RIVALLON

(SAINT-ÉMILION)
Alexandre Plocq - Scea Bouquey Rivallon
3, Le Rivallon
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr
Site : www.chateau-vieux-rivallon.com

D'une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune, au pied du coteau, à l'ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire.
Splendide Saint-Émilion GC Cuvée Charles 2016, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, aux tanins bien enveloppés. Superbe 2015, il est gras et corsé, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution.
Très bien vinifié, ce Saint-Émilion GC 2016, de teinte soutenue, au nez où dominent les fruits rouges à noyaux mûrs, un vin dense et finement tannique. Excellent 2015, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vieilles vignes âgées de 35 ans en moyenne, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, est riche et rond, de bouche pleine. Le 2014, aux connotations de prune macérée et d’épices, ample, charnu, est bien classique de ce joli millésime, et vous l’apprécierez dès aujourd’hui, notamment, avec un filet de bœuf au foie gras ou une pintade.

Château de PASQUETTESAINT-ÉMILION Château de PASQUETTE

Château de PASQUETTE

(SAINT-ÉMILION)
Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site : www.chateaudepasquette.com

Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.”
Joli Saint-Émilion GC 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, riche, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique. Le 2015, à la fois puissant et souple, avec des senteurs de fruits rouges complexes (griotte, mûre), c’est un vin de bouche dominée par des nuances de griotte, qui poursuit son évolution.
Le 2014, est un vin bien charpenté, de belle robe soutenue, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus, parfait actuellement sur, par exemple, une rouelle de porc ou une terrine de perdreau.

Clos TRIMOULETSAINT-ÉMILION Clos TRIMOULET

Clos TRIMOULET

(SAINT-ÉMILION)
Guy, Alain et Joël Appollot
3, Trimoulet
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet
Site : www.clos-trimoulet.com

Au sommet, avec un rapport qualité-prix-plaisir indéniable.
De forte personnalité, les frères Appollot, Alain et Joël, continuent d’appliquer la même philosophie que leur père, Guy Appollot. Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens de l’observation et à leur grande expérience. Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité́, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. Le Domaine est certifié HVE niveau 3.
Alain Appollot nous dit “qu’en 2019, nous avons rentré une très bonne quantité et qualité. Un peu moindre au Clos Trimoulet, par contre nous avons atteint le quota à Saint-Georges.
Nous avons récolté des raisins d’une très bonne maturité dûe à l’été très ensoleillé et à la très belle arrière-saison. C’est un très joli millésime.
Nous sortirons le 2018 en Septembre, Les Cabernets étaient très jolis, les Merlots très soyeux, le vin est très concentré.
Le 2017 est à la vente actuellement, c’est un vin assez aromatique, aux tanins soyeux, d’une belle structure sans agressivité, un vin plutôt sur le fruit, un millésime plaisir à boire dans les 7-8 ans. Nous sommes en cours de certification HVE.”
C’est toujours un réel plaisir de déboucher leur Saint-Émilion GC 2016, d’une belle couleur rubis, qui présente des arômes de truffe, de fruits rouges macérés. En bouche, l’attaque est franche, il est souple, savoureux, d’une belle ampleur, parfaitement équilibré. Le 2015, médaille d’Or, très parfumé (humus, griotte mûre), alliant couleur et matière, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre noir, d’une jolie finale finement épicée, c’est un vin d’excellente évolution. 
“Le 2015 est un millésime charnu, poursuit Alain Appollot, structuré, au bon potentiel de garde qu’il faudra laisser un peu vieillir pour vraiment l’apprécier. Il est très typé Saint-Émilion, c’est un très joli millésime avec de la finesse et de l’élégance. arômes bien présents de fruits rouges et même de fruits noirs, très jolie couleur profonde.“
Le 2014, médaille d’Or, au nez délicat, mêlant puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux aux papilles. Le 2013, médaille d’Argent Bordeaux, se goûte parfaitement, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins fins, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale.
Le 2012, médaille d’Or Bordeaux, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, a des notes de fruits rouges et de réglisse, un vin bien charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches. Le 2011, lui aussi médaille d’Or Bordeaux, est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), est très chaleureux. 
Superbe 2010 (médaille d'Argent), un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent.
On est bien également à la tête de leur autre appellation avec ce Montagne-Saint-Émilion 2016, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, terroir très homogène d’argile profonde, de belle robe, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, ample et parfumé, légèrement épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. 
Le 2015 dégage un nez complexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d’é́pices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, très chaleureux. Le 2014 est de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde. Le 2013, est charmeur, riche en couleur, corsé, sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche ample mais très élé́gante. Le 2012, médaille de Bronze, coloré et parfumé́ (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente, vraiment sé́duisant.

Château de La GRENIERELUSSAC-SAINT-ÉMILION Château de La GRENIERE

Château de La GRENIERE

(LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
Jean-Pierre Dubreuil
14, lieu-dit de la Grenière
33570 Lussac
Téléphone :05 57 24 16 87
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
Site : www.chateaudelagreniere.fr

L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle.
Toujours une référence pour ce Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2017, au nez dominé́ par la groseille et le poivre, charnu, aux tanins fondus, de bouche parfumé́e avec des notes de myrtille et d'épices, ample et velouté́, un vin qui poursuit son évolution. Le 2016, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, c’est un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et puissante à la fois. Remarquable 2015, Merlot 75%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet franc 5%, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe rubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins mûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. 
Joli Château de la Grenière 2017, il est charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le 2016, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche,corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, velouté, parfumé, très harmonieux, de bonne garde. Très joli 2015, où la complexité s’allie à la distinction, c’est un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits.
On poursuit avec ce Lussac Château Haut la Grenière 2016, typé comme nous les aimons, riche, où se mêlent la fraise, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde. Agréable 2015, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, il est dense, d'une belle longueur, très réussi, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices. Il y a aussi le Château de la Grenière Autrement 2018, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse.

Château FONROQUESAINT-ÉMILION Château FONROQUE

Château FONROQUE

(SAINT-ÉMILION)
Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 60 02
Email : info@chateaufonroque.com
Site : www.chateaufonroque.com

La famille Moueix a vendu, en 2017, suite à des nécessités successorales, le Château Fonroque à la famille Guillard, assureurs basés à Nantes. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château Fonroque avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Le Château Fonroque est certifié en Agriculture Biologique et c'est l’une des figures d’avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l’origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001.
Ses méthodes reposent sur l’observation et le travail minutieux d’un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d’années. Parmi les divers travaux de rénovation visant à accompagner le développement significatif du cru, la construction d’un nouveau cuvier est d'ores et déjà à l’étude.
Remarquable Saint-Émilion GCC 2017, 93% Merlot et 7% Cabernet franc, il est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux. Le 2016, issus de vignes cultivées en Bio et Biodynamique, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d'ampleur.
Dans la lignée, le 2015, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruits rouges, en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l'acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet. Voir le Château Mazeyres à Pomerol.

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRESAINT-ÉMILION Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

(SAINT-ÉMILION)
Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr
Site : www.lecellierdesgourmets.fr

Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, é́levage en barriques...).
Excellent Saint-Émilion GC 2016, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits noirs et d’humus, légèrement épicé, de bonne bouche, classique de ce beau millésime, très prometteur. Le 2015 est un vin généreux, aux nuances de fruits rouges mûrs (prune, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, charpenté, avec des tanins équilibrés.Quant au 2014, il est savoureux, corsé, aux tanins souples, c’est un joli vin où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraise des bois. A découvrir également le Clos Castellot 2017, très charmeur, tout en souplesse, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, c’est un vin charpenté.

Château La MARZELLESAINT-ÉMILION Château La MARZELLE

Château La MARZELLE

(SAINT-ÉMILION)


33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Email : info@lamarzelle.com
Site : www.lamarzelle.com

C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. La Marzelle s’étend sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables: la Haute Terrasse de Saint-Emilion, qui a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation Bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes.
Superbe Saint-Émilion GCC 2016, un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses, de garde, bien sûr. Le 2015, est un beau vin charnu, épicé, de bouche soyeuse, riche et corsée, un vin concentré, avec une jolie finale légèrement poivrée, de belle évolution. 

VIEUX CHATEAU SAINT-ANDREMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE

VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE

(MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Famille Berrouet
2, route de Saint-Georges
33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 59 80
Email : chateau.samion@wanadoo.fr

Voici le “fief” de la famille Berrouet (voir Petrus). 
Jeff Berrouet nous précise que “2019 a été une vendange un peu particulière, assez animée parce que nous avons dû vendanger sur deux sites, en effet, nous venons de reprendre une propriété sur Montagne Saint-Émilion, Château Bonneau et Château Lyon la Fleur à Saint-Émilion.
L’été a été chaud et surtout très sec, heureusement nous avons des terroirs plutôt tardifs à Montagne Saint-Émilion. La pluie a été la bienvenue fin Septembre, cela a permis de rééquilibrer le millésime.
Les vins sont très aromatiques, le rendement est assez faible, les vins sont concentrés avec un bel équilibre. Je ne vais pas trop boiser les vins à l’élevage pour préserver les arômes qui sont très intéressants.
A la vente, nous proposons les 2015, 2016, et 2017. En 2017, peu de récolte à cause du gel, nous avons décidé de ne mettre en bouteilles que les parcelles préservées. Cela représente 1/3 de la récolte. Ce 2017 est un vin assez frais, l’élevage a été léger, vin équilibré avec des notes de fruits frais, belle acidité, c’est un vin très accessible. Au Château Samion, nous avons gelé à 100 % en 2017. Le 2019 sera notre premier millésime pour nos nouvelles propriétés.
Nous avons effectué un gros travail pour réaménager ces vignobles. Pour le Saint-Émilion Château Lyon la Fleur, nous sommes sur le secteur de Saint-Christophe des Bardes, sol plus tardif, exposition nord, belles argiles, un vignoble intéressant d’un point de vue qualitatif.
A Montagne Saint-Émilion Château Bonneau le terroir est proche de Parsac, des terres argileuses assez tardives. Beaucoup de vieilles vignes. Au total à Montagne nous arrivons à 20 ha !”

Vous allez aimer ce Montagne-Saint-Émilion Vieux Château Saint-André 2017, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de fraise et de mûre fraîches, d’une jolie souplesse au palais. Superbe 2016, mêlant finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, délicatement parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, ample, d’une belle finale.
Une autre réussite, leur Lalande-de-Pomerol Château Samion 2016, de belle robe pourpre, au nez parfumé et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu, avec des tanins veloutés, quand le 2016 est un vin riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec une bouche très chaleureuse, il associe couleur et matière, de garde. Le 2015, est très coloré, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, et développe des tanins amples mais doux, un vin tout en harmonie, de garde également, parfait avec un tournedos aux cèpes ou un sauté de veau et rognons à la crème.

Château La FLEUR GRANDS-LANDESMONTAGNE-SAINT-ÉMILION Château La FLEUR GRANDS-LANDES

Château La FLEUR GRANDS-LANDES

(MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Vignobles Carrère
9, route de Lyon - Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Site : www.vignobles-carrere.com

Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet franc, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau-père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans.
Remarquable Montagne-Saint-Émilion 2016, de robe sombre, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis, myrtille) et la truffe, aux tanins satinés et puissants à la fois, complexe, à découvrir sur une épaule d’agneau, par exemple. 
Savoureux 2015, un vin de bouche ample, de jolie robe, tout en arômes, où dominent des notes de groseille, de griotte et de poivre, corsé et riche, de belle garde. Le 2014, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuite, un vin bien charpenté et équilibré, souple mais charnu, est parfait, par exemple, sur un lapin en cocotte ou un chaud-froid de cailles. 
Ne pas hésiter à goûter le Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2015, très représentatif de ce millésime, racé, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes mais soyeux.

Château BALESTARD La TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD La TONNELLE

Château BALESTARD La TONNELLE

(SAINT-ÉMILION)
Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site : www.vignoblescapdemourlin.com

Balestard est l’un des trois crus de la famille Capdemourlin, 10 ha 60, sols argilo-calcaires, Merlot 70%, Cabernet Franc 25% et Cabernet-Sauvignon 5%.
Thierry Capdemourlin nous dit que “la récolte 2019 est très jolie en qualité et en quantité. Cela va être un millésime exceptionnel, ample, riche, équilibré, très généreux en bouche, très élégant, il fait partie de la lignée des très grands millésimes à Bordeaux.
Nous commercialisons le 2017, ce millésime n’a pas toujours bonne réputation, c’est l’année du gel, or à Balestard, nous avons été épargnés, un peu moins sur les autres propriétés. Au Château Balestard, nous avons 28 h l/ha ce qui est tout à fait correct, par contre seulement 11 hl/ha au Château Capdemourlin.
Nous avons trié pour faire des vins de qualité aux arômes de fruits rouges, c’est un vin élégant, de belle structure, très agréable à apprécier déjà. Nous le présentons actuellement et il plait beaucoup, ce 2017 mérite vraiment d’être dégusté.
En 2018, rendement moyen, c’est un très grand millésime, arômes de fruits noirs bien mûrs, beaucoup de sucrosité en bouche, les baies étaient petites et très concentrées. Nous sommes séduits par le beau volume en bouche, belle générosité, beaucoup de caractère. Il sera mis en bouteilles courant Juin.
Jacques Capdemourlin ajoute “ce 2019 est un vin réjouissant, complet, juteux en bouche, suave, généreux, on se trouve en présence d’un millésime exceptionnel qui fera date, il me fait penser au 2016. Nous avons su attendre la maturité et avons bénéficier d’une petite pluie qui est arrivée pour empêcher le stress hydrique, l’évolution des fruits a été favorisée ainsi que la maturité. Ici, sur nos domaines, nous attendons toujours la maturité de nos Cabernets afin que les maturités Merlot/Cabernet soient équivalentes. Le 2019 est un millésime de garde au beau potentiel.
Nous poursuivons l’évolution de la propriété. Après avoir rénové le cuvier, les chais, où, après un tri sélectif, nous vinifions par gravité, ce qui est important pour la qualité, l’accueil, un nouveau lieu de dégustation. En effet, nous avons aménagé un nouveau lieu de réception avec une terrasse surplombant les vignes avec vue sur la cité de Saint-Emilion.”
Remarquable Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2017, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, charmeur, de belle matière. Superbe 2016, de couleur soutenue, très équilibré, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, gras, tout en bouche, d’une belle persistance, idéal lors de vos repas de famille ou entres amis sur une cuisine traditionnelle, de terroir. Le 2015, est un vin avec beaucoup de structure, très bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de bouche ronde mais puissante, dominée par les fruits macérés et l'humus, de fort belle garde. Le 2014, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. “Concernant le 2014, nous avons vendangé vers la mi-octobre. Dans l’ensemble de nos propriétés les robes sont homogènes, le vin est généreux, vineux, ample, notes de cerise noire et de truffe, bouche superbe, dense et racée, des tanins remarquablement enrobés par un boisé délicat. Finale longue et persistante, un superbe vin de garde. Pour le Château Cap de Mourlin, la robe est grenat intense, notes de fruits noirs, attaque franche et fraîche, belle concentration, tanins serrés, gras et onctueux, un très grand vin de terroir. Nous cherchons à obtenir cette complexité aromatique en vendangeant tardivement et en faisant de petits rendements de 35hl/ha. Nous avons prolongé l’élevage en barriques de 15 à 18 mois.” Le 2013, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, un vin charmeur. 
Séduisant Saint-Émilion GCC Château Cap de Mourlin 2016, aux nuances de truffe et de framboise, aux tanins souples, mêlant charpente, élégance et puissance aromatique, de couleur pourpre, avec des senteurs de fruits rouges surmûris. Le 2015, est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux. Le 2014, qui mêle concentration d’arômes et ampleur, a des notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus, a une bouche savoureuse.
Quant à leur Montagne-Saint-Émilion Château Roudier 2016, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, qui mêle rondeur et harmonie, aux tanins amples, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2015, toujours à la tête de son appellation, très classique, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, c’est un vin au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, de bouche puissante.

Château CORBIN MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CORBIN MICHOTTE

Château CORBIN MICHOTTE

(SAINT-ÉMILION)
Famille Boidron

33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 64 88
Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr
Site : www.boidron.info

Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité. La famille Boidron a commencé l’élaboration du vin à partir de 1760. De génération en génération, le vignoble s’est étendu et comprend aujourd’hui 70 ha de vignes sur 6 appellations.Le Château Corbin Michotte est situé dans la zone graveleuse de Saint-Émilion. Son vignoble de 7 hectares se trouve entre Pomerol et Saint-Émilion, proche de Cheval Blanc, Figeac et de Petrus pour sa limite Pomerol. La famille est partie prenante : Jean-Noël Boidron (Œnologue, ancien Professeur à l’Institut d’œnologie de Bordeaux, Membre de l’Académie Internationale du Vin et de l’Académie des Vins de France), Hubert Boidron (Œnologue, responsable de production vignes et Vins), Emmanuel Boidron (Master Marketing, DUAD, responsable commercial), Isabelle Boidron (DESS Gestion et Droit vitivinicoles).
La typicité du vin est due à son sol sablo-limoneux noir reposant sur un sous-sol sablo argileux fortement ferrugineux (crasse de fer), avec quelques graves en surface. Il s’agit d’une nappe alluviale de l’Isle. La vendange est effectuée à la main, les raisins sont triés manuellement sur une table de tri vibrante. Longue macération avec dégustation quotidienne. L’élevage se fait en fûts neufs et de un vin pendant 18 à 24 mois. Leur proportion en est décidée chaque année en fonction de la dégustation. Les arômes du bois ne doivent jamais effacer le fruité dû au terroir, mais seulement l’enrichir.
Dans un cru de la famille Boidron, il y a une philosophie qui exprime, comme dans les arts, un choix esthétique défini par cette devise : Excellence, Harmonie, Humilité.”
Pour Hubert Boidron, “2019 est un bon millésime avec une arrière-saison ensoleillée, ce qui a pour résultat une très bonne maturité des raisins. Nous avons procédé à une vendange “à la carte”.
Nous avons pu ramasser les parcelles les plus mûres afin de laisser les autres terminer tranquillement leur maturation sans être dérangées par la pluie.
Je l’ai goûté récemment, c’est très prometteur, il poursuit son élevage.
Le 2018 est mis en bouteilles au mois de Mai-Juin, c’est un vin aux beaux tanins bien présents, très beaux arômes de fruits mûrs, le 2019 lui ressemblera à mon avis. Le 2018 me fait penser au 2015, un vin d’un bon potentiel de garde.
Au Château Corbin-Michotte, nous avons maintenant une traction animale pour le travail du sol. Nous labourons avec des bœufs. Cela fait deux ans que nous les faisions dresser. C’est une très belle aventure, j’ai l’impression de renouer avec la tradition de mes grands-parents et arrière-grands-parents.
Cela comporte plusieurs avantages, tout d’abord, un effet environnemental très positif, pas de moteur, pas d’énergie fossile, les bœufs pâturent l’herbe, donc pas de désherbant chimique.
L’autre avantage est de réintroduire l’animal dans l’équipe de travail, ce rapport de l’homme à l’animal est très intéressant. C’est un véritable plaisir, ce sont des bêtes très sympathiques, très agréables, je ne m’y attendais pas, c’est très réjouissant pour tout le monde !”
Remarquable Saint-Émilion GC 2016, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Superbe 2015, un grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde. Le 2014, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), classique, est typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2013 est particulièrement harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample.
Beau 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, un vin qui est complexe, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, avec des notes de prune cuite, finement poivré, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin. Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l’élégance, très typé, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement, à prévoir sur un carré d'agneau ou des magrets de canard aux cèpes.
Vous allez aimer aussi leur Montagne-Saint-Emilion Château Calon 2016, sol argilo-calcaire sur calcaire à astéries, aux arômes de fruits noirs intenses et de fumé, de bouche dense, tout en complexité, aux tanins savoureux, finement épicé. Le 2015, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, c’est un vin de très bonne garde. Magnifique Pomerol Château Cantelauze 2016, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, au nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, de bouche bien charnue, c’est un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Joli 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, c’est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille

Château La GRACE FONRAZADESAINT-ÉMILION Château La GRACE FONRAZADE

Château La GRACE FONRAZADE

(SAINT-ÉMILION)
François-Thomas et Bénédicte Bon - Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33330 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com
Site : www.lagracefonrazade.com

Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, lors de son rachat par François-Thomas Bon, et les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Agriculture Biologique, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion dès le millésime 2013, les Bordeaux depuis le 2016).




Pour François-Thomas Bon, “en cette année 2020, vous trouverez à la vente le Blanc Château La Grâce-Fonrazade 2017, le Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce-Fonrazade 2016 puis 2017, le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce-Fonrazade 2016, 2017, et en Automne le 2018, le Bordeaux rosé Pink Peak 2019 (frais et gras) et le Côtes de Castillon Château de Gardégan 2016 puis 2018.
Etant donné que nous sommes en Agriculture Biologique, notre sensibilité à l’évolution des sols est d’autant plus marquée à garder un vignoble en excellent état. Chez nous les vendanges ont apporté la quantité et la qualité, les vins 2019 sont fins, longs en bouche, élégants.”
Coup de cœur pour ce Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2017. un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses.
Le Saint-Émilion GC Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2017, 100% Merlot noir, est remarquable, marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin de bouche pleine et riche, de très bonne évolution.
Suave Bordeaux Blanc Château La Grâce Fonrazade 2017, tout en finesse, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, il est très séduisant, avec des nuances de pomme fraîche en bouche. Le Côtes de Castillon Château de Gardegan 2018, est un vin structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, prune...), Et bien entendu pour l’été, sur la gourmandise, ce Bordeaux rosé Peak Pink 2019.

Château LANIOTESAINT-ÉMILION Château LANIOTE

Château LANIOTE

(SAINT-ÉMILION)
Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
Site : www.laniote.com

Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion (80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon. L’âge du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisins, cuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malolactique en fûts neufs, vieillissement durant 12 mois en fûts de chêne.
Superbe Saint-Émilion GCC 2017, de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre.
Le 2016, typé, savoureux, corsé, tout en bouche, au nuances de fraise des bois, de truffe et d’humus, un vin intense, qui associe finesse et charpente, très parfumé en bouche (truffe, groseille), aux tanins fermes mais soyeux, de garde.

   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

 
     
TWITTER DUSSERT


 
La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Le Guide de la Diététique
Cuisinez sans Sel
Le Guide des produits du Terroir
Coups de coeur ...
Dégustations
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Talents
Chefs à table
 

 
 
NOS 120 SITES THEMATIQUES

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Bordeaux a du Talent
Bordeaux Attitude (.com)
Bordeaux Attitude (.fr)
Bourgogne Attitude (.com)
Bourgogne Attitude (.fr)
Champagne Attitude (.com)
Champagne Attitude (.fr)
Chateau Vin (.com)
Classement Bordeaux (.com)
Classement Bordeaux (.fr)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des vins d'Alsace (.com)
Guide des vins d'Alsace (.fr)
Guide des vins de Bordeaux (.com)
Guide des vins de Bordeaux (.fr)
  Guide des vins de Bourgogne (.com)
Guide des vins de Bourgogne (.fr)
Guide des vins de Champagne (.com)
Guide des vins de Champagne (.fr)
Guide des Vins de France (.com)
Guide des vins de Loire (.com)
Guide des vins de Loire (.fr)
Guide des vins du Beaujolais (.com)
Guide des vins du Languedoc (.com)
Guide des vins du Languedoc (.fr)
Guide des vins du Rh ne (.com)
Guide des vins du Rh ne (.fr)
Guide des vins du Sud-Ouest (.com)
Guide des vins du Sud-Ouest (.fr)
Guide du Champagne (.com)
Guide du Champagne (.fr)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Languedoc (.com)
Guide Languedoc (.fr)
Guide Loire (.com)
Guide Loire (.fr)
Guide Provence (.fr)
Guide Rhone (.com)
Guide Rhone (.fr)
La France a du talent (.com)
La France a du talent (.fr)
Le Vin en Direct (.fr)
Le Magazine du Vin (.com)
Le Magazine du Vin (.fr)

  Les News du Vin (.com)
Les News du Vin (.fr)
Les Vins de Terroir (.com)
Les Vins de Terroir (.fr)
Mill simes (.info)
Mill simes Worlwide
Mundovino (.fr)
Palmar s des Vins (.com)
Palmar s des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroir de Vins (.com)
Terroir de Vins (.fr)
Terroir Vins (.com)
Terroir Vins (.fr)
Terroirs de Bordeaux (.com)
Terroirs de Bordeaux (.fr)
Terroirs de Champagne (.com)
Terroirs de Champagne (.fr)
Terroirs de Loire (.com)
Terroirs de Loire (.fr)
Terroirs Languedoc (.com)
Terroirs Languedoc (.fr)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
  Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Top Vins de France (.com)
Top Vins de France (.fr)
Vignobles de Bordeaux (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rh ne (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vins Terroir (.com)
Vins Terroir (.fr)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Vintage Worldwide (.fr)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)
Webvins (.fr)
 



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé , sachez apprécier avec modération.
Millésimes Société des Millésimes. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr