Rechercher par appellation :
 
 
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :
A L'HONNEUR
   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

BORDEAUX GRAVES - PESSAC-LÉOGNAN : LA SELECTION


Château BOUSCAUTPESSAC-LÉOGNAN Château BOUSCAUT

Château BOUSCAUT

(PESSAC-LÉOGNAN)
Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Téléphone :05 57 83 12 20
Email : cb@chateau-bouscaut.com
Site : www.chateau-bouscaut.com

Au sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l’une des grandes “figures” bordelaises et propriétaire d'une dizaine d’autres crus de référence. Aujourd'hui, c’est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain.

Laurent Cogombles nous indique “qu’en 2019, ce que je retiens de cette campagne est le climat particulier. Un stress hydrique très important qui a débuté début juillet jusqu’en Septembre. Les pluies de fin août ont permis aux raisins de poursuivre leur maturité dans des conditions très favorables. Nous avons vendangé dans une période sèche et avons récolté des baies très mûres et saines.
A l’élevage, nous commençons à percevoir les beaux équilibres, malgré les conditions climatiques extrêmes, le vin garde de la fraicheur. C’est aussi en partie grâce à nos jolis terroirs avec un peu d’argile et de calcaire et nos graves. Ces sols se sont vraiment exprimés, ils ont fait preuve d’une capacité de résilience assez formidable, sur ce type de sol nous avons obtenu de très bons résultats.
Pour les blancs, les Sémillons étaient magnifiques, des arômes subtils s’expriment très bien.
Dans nos graves de Pessac Léognan, notre sous-sol avec une matrice nourricière relativement bonne a été utile.
L’âge moyen du vignoble est assez élevé, nous avons en rouge des parcelles de vignes plantées juste après guerre. Ces vieilles vignes relativement profondes ont bien su résister à la chaleur. Quant aux plus jeunes vignes elles ont assez souffert en 2019.
Les millésimes 2017 et 2018 ont des profils assez opposés : 2017 est un joli millésime sur le fruit, très séduisant, avec une matière bien plaisante et pour le blanc, le vin est un peu plus acide que d’habitude mais avec une belle pureté de fruit, très typé Sauvignon blanc. Nous avons récolté très peu de Sémillon à cause du gel donc nous avons un millésime un peu atypique, les amateurs de Sauvignon seront ravis avec le 2017.
Château Bouscaut Blanc 2018, un millésime “très Bouscaut”, un vin typé Sémillon, charnu, opulent, très beau potentiel. Château Bouscaut Rouge 2018 a plus de puissance, un vin bien construit avec beaucoup d’intensité, il est en fin d’élevage, nous préparons la mise en bouteilles.
Nous évoluons vers une protection contrôlée et sommes très vigilants quant aux produits utilisés. Nous affirmons notre manière d’agir que ce soit pour le travail du sol, nous n’utilisons plus de désherbant, nous sommes très concernés par la protection de notre environnement, c’est notre préoccupation numéro un, surtout que nous vivons sur le domaine.”

Ce Pessac-Léognan GCC 2016, de couleur pourpre profond, développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, naturellement, de garde. Superbe 2015, qui développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d’épices, avec des notes grillées, une bouche volumineuse, un grand vin racé, très prometteur. Le 2014, au nez de griotte et de truffe, est charpenté, ample en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, avec une finale de cassis mûr. Joli 2013, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins ronds, d’un beau rubis foncé, un vin épicé en bouche, qui s’apprécie actuellement. 
Le 2012 dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011 est toujours l’une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité. Le 2010 est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde.  
Remarquable Pessac-Léognan GCC blanc 2017, il est d’un bel or pâle brillant, très équilibré, d’une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d’agrumes mûrs, au boisé bien fondu, dominé par une puissance aromatique persistante, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes.
Le 2016 est très charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, c’est un vin de bouche complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse, de robe d’un bel aspect jaune. Le 2015 est vraiment très agréable, aux notes de fruits exotiques, citron, orange, pêche, croquant et dense, très complet.
Le 2014, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche, vraiment très séduisant. Le 2013, frais et suave à la fois, très bien fait, tout en bouche, d’une très bonne persistance aromatique, un vin à ouvrir sur des fruits de mer. 

Domaine de CHEVALIERPESSAC-LÉOGNAN Domaine de CHEVALIER

Domaine de CHEVALIER

(PESSAC-LÉOGNAN)
Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 16 16
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com
Site : www.domainedechevalier.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge, ce qui n’est pas si courant, d’autant plus qu’il est indéniable que les prix sont largement justifiés pour un tel niveau de qualité.
“Durant un été très chaud, nous raconte Olivier Bernard, on peut dire que 2019 a été sauvé par la pluie ce qui est assez paradoxal. Je m’explique : la pluie de fin Juillet, car il faisait très sec et chaud et la vigne souffrait, a relancé la végétation, lui a redonné de la vigueur et, ensuite, la pluie de fin Septembre a redonné de la fraicheur au fruit, de l’acidité, sans ces pluies, nous aurions obtenu un vin un peu trop chaud, un peu trop cuit, trop sucré…
Pour moi, le 2019 est un quatrième grand millésime après 2015, 2016 et 2018.
Le réchauffement climatique favorise les Vins de Bordeaux, les Cabernets-Sauvignons en profitent largement, et c’est grâce à ces Cabernets-Sauvignons très mûrs que le millésime 2019 est très grand.
Nous avons terminé de vendanger les Merlots le 14 octobre. Alors que Juillet a été chaud et sec, Août n’a pas été un mois trop chaud, ce qui a permis de préserver les acidités. Nous avons récolté les blancs dans de très bonnes conditions début Septembre.
Nous avons fait une belle récolte en quantité et en qualité donc c’est une bonne nouvelle pour Bordeaux qui en a bien besoin dans ce contexte économique un peu compliqué…
Ce 2019 est intéressant, nos dégustations en Primeurs au mois d’avril attirent beaucoup de monde. Pour aller vendre ce 4e grand millésime en 5 ans, il va falloir le proposer au prix auquel le marché est prêt à l’acheter. Les Français seront les premiers servis. Le 2019 devrait être l’objet de belles opportunités d’achat c’est un très grand millésime que ce soit en rouge ou en blanc.
A la dégustation, on remarque des degrés relativement élevés mais pas tant que cela, entre 13 et 14°, c’est bien. Les belles acidités ont été maintenues grâce aux nuits assez fraiches en Août, c’est déterminant, nous retrouvons ces bonnes acidités en rouge comme en blanc. Beaucoup de puissance et de générosité dans ce 2019, nous avions de très beaux PH, donc beau potentiel de garde, une belle fraicheur qui caractérise ce grand millésime de blanc, il est supérieur peut-être au 2018 qui est déjà pourtant une réussite.
Rouge 2019 est donc un grand millésime, les indices de tanins étaient magnifiques, bonnes acidités avec une fraicheur conservée, très beaux équilibres.
Si on le compare au 2018, je trouve le 2018 plus féminin, il me fait penser au 2015, alors que le 2019 est plus masculin, il ressemble plutôt au 2016.
Le 2018 est un vin très soyeux que j’adore, pour moi, c’est le plus grand millésime de rouge que j’ai fait à Chevalier.
Nous avons une belle récolte en général sur toutes nos autres propriétés en Pessac-Léognan.
Belle en quantité et en qualité. C’est sans doute ce volume qui nous a permis de conserver de la fraicheur dans un millésime relativement chaud.
A Sauternes, nous avons fait des blancs 2019 magnifiques.
Clos des Lunes d’Argent et d’Or sont délicieux.
Au Château Suau notre 2e Cru Classé de Barsac, la qualité des raisins récoltés était magnifique, par contre peu de quantité.
L’ensemble de nos 60 ha à Sauternes est réparti sur 5 communes. Château Suau est en conversion Bio et cultivé en Biodynamie. De toute manière, pour obtenir un joli botrytis on doit cultiver en Bio.
Que ce soit à Sauternes ou au Domaine de Chevalier, nous n’utilisons aucun produit de synthèse, aucun perturbateur endocrinien. C’est un engagement vis-à-vis de nos clients. Ce qui m’intéresse aujourd’hui ce sont nos Vins car ils sont nos ambassadeurs dans le monde entier. Nos salariés ne doivent avoir aucun contact avec des produits de synthèse tout comme nos voisins, c’est clair dans nos Vins il n’y a zéro trace !
Depuis 2016, c’est en effet zéro produit de synthèse sur l’ensemble de nos vignobles. Cela a été une révolution dans notre façon de travailler, par exemple l’année dernière j’ai acheté trois tracteurs. Aujourd’hui il faut être réactif, j’ai la chance d’avoir un personnel très motivé, s’il faut venir travailler un dimanche matin ou un jour de vacances, ils répondent présents.
Notre démarche est axée sur plus de terroir, plus de nature. Nous n’avons jamais désherbé, le travail de l’homme est au service du terroir. Et c’est grâce à cela que nos grands Vins vont devenir encore plus grands. On remarque déjà une nette évolution depuis ces dernières années.
Je dis souvent “les bons Vins donnent du plaisir, les grands Vins donnent de l’émotion”. Les grands Vins se révèlent toujours grâce à leur terroir.
Nous venons de reprendre une petite propriété que la ville de Gradignan nous a confié en gestion pour une durée de 25 ans, ainsi, au total cette année nous devrions passer à 210 ha en exploitation.
Je reste persuadé que quand on produit du grand vin, il faut que le consommateur l’achète avec plaisir, c’est pourquoi je suis attaché au bon rapport qualité-prix de mes Vins.”
Vous allez exciter vos papilles avec ce formidable Pessac-Léognan rouge 2016, particulièrement prometteur, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés avec cette note de fumé délicate au palais, persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs. Dans la lignée, le 2015, puissant, savoureux, est riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d’humus, de garde, évidemment. 
Le 2014, coloré, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de truffe, développe des tanins amples et mûrs, et une bouche étoffée, un vin tout en charme. Le 2013, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est un très joli vin, riche et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté au palais. Le 2012 est puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d’humus, et commence à se goûter parfaitement, notamment, sur des cotelettes d'agneau aux aubergines frites ou des cèpes à la béarnaise
Remarquable 2011, distingué, charmeur, racé, aux tanins amples, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance. Splendide 2010, à la fois intense, puissant et très velouté, ample et riche au nez comme en bouche, aux arômes envoûtants de mûre fraîche et de champignons, de lente évolution. “Le 2010 est supérieur à 2009, il présente plus de puissance et une garantie de longévité. Le vin développe des notes d’agrumes de pamplemousse, de citron vert, beaucoup de fraîcheur et d’élégance, un vin plus en tension, très typé.”
Formidable Pessac-Léognan blanc 2016, gras et délicat au nez comme en bouche, avec des nuances de fruits blancs mûrs, de grillé et d’amande, tout en élégance, intense. Le 2015, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité. Le 2014, au nez de narcisse, de grillé et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales et fumées, un vin riche et vivace, d’une belle finale, tout en fraîcheur. Le 2013 est de belle robe, alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent les fleurs et les fruits mûrs, de bouche élégante. Le 2012 est remarquable, très droit, typé et aromatique, avec des arômes d’agrumes et de narcisse, de bouche harmonieuse, un grand vin qui mêle ampleur et vivacité. Superbe 2011, d’une grande fraîcheur, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande et de poire, un vin tout en harmonie.

Domaine de GRANDMAISONPESSAC-LÉOGNAN Domaine de GRANDMAISON

Domaine de GRANDMAISON

(PESSAC-LÉOGNAN)
François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site : www.domaine-de-grandmaison.fr

Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polycultureGrandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.




“Nous présentons à la vente en 2020, les Pessac-Léognan rouge 2015 et 2016, et en blanc les Pessac-Léognan2018 puis 2019, nous précise François Bouquier.
Pour nous, les vendanges 2019 ont bénéficié d’un climat très favorable, elles ont commencé le 9 Septembre pour se terminer le 6 Octobre, état sanitaire parfait, excellente récolte quantitative en rouge, un peu moins en blanc.
Le 2019 est un vin charnu, riche, complexe, des degrés alcooliques importants, expressif, bien équilibré aussi bien en blanc qu’en rouge, il ressemblerait d’après nous, au 2009 mais avec moins d’opulence.”

Fidèle à lui-même, ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample.
Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux.
Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance.

Château LAFARGUEPESSAC-LÉOGNAN Château LAFARGUE

Château LAFARGUE

(PESSAC-LÉOGNAN)
Famille Leymarie
9, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone :05 56 72 72 30
Email : contact@chateau-lafargue.com
Site : www.chateau-lafargue.com

Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit. Le domaine compte 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc.
Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Les vendanges en blanc sont manuelles et effectuées par tries successives selon un critère phytosanitaire très rigoureux. Elles sont en grande partie mécaniques en rouge depuis 1997 (les plus jeunes vignes sont vendangées à la main), à maturité optimale et selon, là aussi, un critère phytosanitaire extrêmement rigoureux.

Vous allez aimer comme nous ce Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2016 (sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale), de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale. Le 2015 a des notes de cerise et de sous-bois, de robe foncée, très équilibré au nez comme en bouche, un beau vin chaleureux, avec, au palais, des nuances de groseille mûre et de cuir.  Le Pessac-Léognan rouge classique 2016 a une couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante.
Séduisant Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2017, avec des nuances de noisette, de poire et de chèvrefeuille, de belle robe, ferme et suave en bouche, persistant, tout en harmonie, vraiment très agréable. Le 2016 est de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche.
Goûtez également le Dauphin de Lafargue, charnu comme il se doit, aux notes de petits fruits frais et d’humus, tout en souplesse.


Château LESPAULT-MARTILLACPESSAC-LÉOGNAN Château LESPAULT-MARTILLAC

Château LESPAULT-MARTILLAC

(PESSAC-LÉOGNAN)
Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone :05 56 64 16 16
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com
Site : www.lespault-martillac.com

Depuis le millésime 2009, l'exploitation en est confiée au Domaine de Chevalier.

“Il n’est pas abusif de dire que le Château Lespault-Martillac possède un très grand terroir, explique Olivier Bernard. D’abord, sa position élevée détermine un régime hydrique très favorable, avec un excellent écoulement naturel des eaux de ruissellement.
Et puis il y a cette couche de graves de taille relativement importante, dont l’épaisseur varie de 80 cm à 1,50 m, qui repose sur de la grave argileuse. La fraîcheur est là, dans ce soubassement profond. Afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hl, dont le remplissage s’effectue par gravité.
A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...
Nous savons, après avoir pratiqué un certain nombre d’expérimentations, que nous n’avons pas à craindre l’écueil de la rusticité, qui peut apparaître sur certains terroirs de l’appellation, notamment quand la récolte n’est pas tout à fait mûre. Quoi qu’il en soit, nous ne cherchons pas à aller trop loin dans l’extraction afin de préserver l’option de l’équilibre, maître mot de notre philosophie en la matière, qui fait valoir sa finesse, sa puissance et sa complexité naturelles, mais aussi son côté gourmand et ses arômes de violette.”



Ce Pessac-Léognan rouge 2016, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, au nez de myrtille, de violette et d'épices, gras, associe puissance et finesse, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche. Dan la lignée, le 2015, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de mûre, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit, un vin qui poursuit sa belle évolution et se goûte, par exemple, sur des côtes de porc aux haricots ou des rognons de veau à la bordelaise.
Le Pessac-Léognan blanc 2016, 80% Sauvignon blanc, 20% Sémillon, dégage un nez subtil et persistant (fruits frais, amande, acacia), un vin dense et distingué, tout en finale, avec une pointe d’épices bien spécifique en finale. Très joli 2015, aux connotations d'agrumes et de fleurs blanches, avec beaucoup de persistance et d'élégance en bouche où l'on retrouve des nuances de genêt et de pomme.

Château LUCHEY-HALDEPESSAC-LÉOGNAN Château LUCHEY-HALDE

Château LUCHEY-HALDE

(PESSAC-LÉOGNAN)
Directeur : Olivier Lavialle - Directeur Technique : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Téléphone :05 56 45 97 19
Email : info@luchey-halde.com
Site : www.luchey-halde.com

En 1999, Bordeaux Sciences Agro, Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs Agronomes a redonné vie au Château Luchey-Halde disparu quelque 80 ans plus tôt. Dès l’époque romaine, des vignes étaient présentes sur le terrain de l’exploitation. Au fil des siècles, de nombreuses propriétés ont disparu au gré des crises et du fait de l’extension de l’aire urbaine. Le vignoble s’étend sur 23 ha. Il est composé de 19 ha de rouge : Cabernet-Sauvignon (55%), Merlot (35%), Cabernet franc (5%) et Petit Verdot (5%), et de 4 ha de blanc : Sauvignon blanc (37%), Sauvignon gris (18%) et Sémillon (45%). Une étude pédologique extrêmement poussée, réalisée par les enseignants-chercheurs de Bordeaux Sciences Agro, a permis une implantation optimale de ce vignoble grâce à la mise en adéquation des cépages avec les différents types de sols.


Pierre Darriet nous dit : “en 2019, nous avons démarré les vendanges le 29 Août. La pluie salvatrice de la mi-Septembre a été très bénéfique surtout pour les rouges, cela leur a permis d’arriver à bonne maturité.
Sur nos terroirs, les Cabernets-Sauvignons ont terminé leur phase de maturation dans des conditions idéales. C’est un millésime assez classique, de bonne facture, nous avons fait de bons volumes.
Pour les blancs, on retrouve peut-être un peu moins de fraicheur, la sécheresse a eu plus d’impact mais les vins sont très fruités avec des notes florales, les Sémillons étaient particulièrement beaux.

A la vente, nous terminons Château Luchey-Halde 2011, le 2012 lui succèdera dans le cours de l’année.

Pour le Second Vin, Les Haldes de Luchey, nous finissons le 2015, un vin qui présente des notes épicées, de mûre, de fruits des bois, une pointe vanillée en finale, les tanins sont souples, bonne fraicheur.
Le 2016 lui succèdera dans le cours de l’année, belle acidité, de la fraicheur, très joli potentiel aromatique, une belle réussite, ce millésime me rappelle les 2008 et 2010.
En blanc, c’est le 2016 qui est proposé dans les deux vins. C’est un millésime puissant, très aromatique, notes de bourgeons de cassis, de pierre à fusil. Ces blancs présentent une bonne minéralité avec en fin de bouche des notes florales, une belle persistance.
Nous nous engageons dans une démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises). C’est un engagement de développement durable adapté au monde de l’entreprise. On observe les impacts sur l’environnement d’une façon plus générale, l’écologie mais aussi le voisinage, les clients, la gestion du personnel… le but est d’améliorer les conditions de production et de vie dans l’entreprise afin d’assurer sa pérennité. Les trois piliers sont le social, l’environnement et l’économie, on essaye de trouver le meilleur mixte.
Nous avons une nouvelle directrice qui s’appelle Sabine Brun-Rageul.”

Toujours un très beau Pessac-Léognan rouge 2015, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, il est bien charnu, ample et structuré, avec ces notes poivrées en finale, de jolie garde. Beau 2014, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, épicé en finale comme il le faut. Le 2012 est savoureux, d’une couleur profonde, riche et subtil, complet, aux tanins soyeux, avec des arômes de sous-bois et de groseille, il est d’une très belle finale, d’excellente évolution.
Remarquable Pessac-Léognan blanc 2014, d’une belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre, d’une élégance persistante.
On retrouve aussi Les Haldes de Luchey rouge 2012, un vin qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Très réussi également Les Haldes de Luchey blanc 2014, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale, un joli vin très abordable, à déboucher aussi bien, par exemple, sur une galette feulletée au thon et à la tomate ou un piccata de veau au marsala.

Château PONTAC-MONPLAISIRPESSAC-LÉOGNAN Château PONTAC-MONPLAISIR

Château PONTAC-MONPLAISIR

(PESSAC-LÉOGNAN)
Jean et Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Téléphone :05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
Site : www.pontac-monplaisir.fr

Une belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations.
“En 1920, mon père, Auguste Maufras acquit le domaine, dont le vignoble avait une superficie de 50 ha. Pendant la guerre de 1940, la propriété fut négligée : et c’est seulement en 1955, que j’entrepris le remembrement du vignoble en cépages nobles et la rénovation de tous les chais, cuviers, pour me permettre de faire la mise en bouteille au Château, vu qu’auparavant, la récolte était vendue en fûts. Dès lors, la vinification fut contrôlée par M. Peynaud, œnologue confirmé sur la place de Bordeaux. Au début des années 1980, après avoir suivi une formation œnologique, mon fils travaille avec moi, afin de perpétuer la tradition familiale et de pratiquer des vinifications semblables aux Grands Crus Classés.”


Coup de cœur pour ce Pessac-Léognan rouge 2017, qui développe un nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé et de mûre, de belle base tannique mais soyeux. Le 2016, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs (fraise, groseille) et l’humus, un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de très bonne garde. Très beau Pessac-Léognan blanc 2017, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron). Le 2016 a des notes d’agrumes, complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et plaisant.

   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

 
     
TWITTER DUSSERT


 
La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Le Guide de la Diététique
Cuisinez sans Sel
Le Guide des produits du Terroir
Coups de coeur ...
Dégustations
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Talents
Chefs à table
 

 
 
NOS 120 SITES THEMATIQUES

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Bordeaux a du Talent
Bordeaux Attitude (.com)
Bordeaux Attitude (.fr)
Bourgogne Attitude (.com)
Bourgogne Attitude (.fr)
Champagne Attitude (.com)
Champagne Attitude (.fr)
Chateau Vin (.com)
Classement Bordeaux (.com)
Classement Bordeaux (.fr)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des vins d'Alsace (.com)
Guide des vins d'Alsace (.fr)
Guide des vins de Bordeaux (.com)
Guide des vins de Bordeaux (.fr)
  Guide des vins de Bourgogne (.com)
Guide des vins de Bourgogne (.fr)
Guide des vins de Champagne (.com)
Guide des vins de Champagne (.fr)
Guide des Vins de France (.com)
Guide des vins de Loire (.com)
Guide des vins de Loire (.fr)
Guide des vins du Beaujolais (.com)
Guide des vins du Languedoc (.com)
Guide des vins du Languedoc (.fr)
Guide des vins du Rh ne (.com)
Guide des vins du Rh ne (.fr)
Guide des vins du Sud-Ouest (.com)
Guide des vins du Sud-Ouest (.fr)
Guide du Champagne (.com)
Guide du Champagne (.fr)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Languedoc (.com)
Guide Languedoc (.fr)
Guide Loire (.com)
Guide Loire (.fr)
Guide Provence (.fr)
Guide Rhone (.com)
Guide Rhone (.fr)
La France a du talent (.com)
La France a du talent (.fr)
Le Vin en Direct (.fr)
Le Magazine du Vin (.com)
Le Magazine du Vin (.fr)

  Les News du Vin (.com)
Les News du Vin (.fr)
Les Vins de Terroir (.com)
Les Vins de Terroir (.fr)
Mill simes (.info)
Mill simes Worlwide
Mundovino (.fr)
Palmar s des Vins (.com)
Palmar s des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroir de Vins (.com)
Terroir de Vins (.fr)
Terroir Vins (.com)
Terroir Vins (.fr)
Terroirs de Bordeaux (.com)
Terroirs de Bordeaux (.fr)
Terroirs de Champagne (.com)
Terroirs de Champagne (.fr)
Terroirs de Loire (.com)
Terroirs de Loire (.fr)
Terroirs Languedoc (.com)
Terroirs Languedoc (.fr)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
  Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Top Vins de France (.com)
Top Vins de France (.fr)
Vignobles de Bordeaux (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rh ne (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vins Terroir (.com)
Vins Terroir (.fr)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Vintage Worldwide (.fr)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)
Webvins (.fr)
 



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé , sachez apprécier avec modération.
Millésimes Société des Millésimes. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr