Rechercher par appellation :
 
 
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :
A L'HONNEUR
   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

BORDEAUX GRAVES : LA SELECTION


Domaine de GRANDMAISONPESSAC-LÉOGNAN Domaine de GRANDMAISON

Domaine de GRANDMAISON

(PESSAC-LÉOGNAN)
François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site : www.domaine-de-grandmaison.fr

Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (70% Sauvignon, 14% Sauvignon gris et 16% Sémillon pour les vins blancs; 63% Merlot, 27% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 40% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 60% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 85% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 15%.
Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire.
La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production.
Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.



“Lors des vendanges 2021, nous avons été impactés par la gelée du 7 Avril, nous indique François Bouquier, ce qui a réduit la récolte de 60%; néanmoins, à partir du 15 Août, le soleil est revenu jusqu'à fin Septembre et les vendanges se sont déroulées début Octobre. D'où une belle maturité, les vins blancs et rouges sont bien fruités et équilibrés.
Sont commercialisés actuellement les rouges 2018, 2019 et les blancs 2019 puis 2020. Nous restons axés sur les soins du vignoble.”

Remarquable Pessac-Léognan rouge 2019, c’est une réussite, au nez délicat, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), c’est un vin intense au nez, ample en bouche, velouté, bien classique du millésime, de garde, bien entendu. Le 2018, est riche et suave, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, servi par une belle structure, très prometteur.
Très réussi Pessac-Léognan blanc 2020, persistant et racé, a un nez de pain grillé et de pêche, il est riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix en finale. Le 2019, riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, et dégage une bouche puissante et une longue finale.

Château de FRANCEPESSAC-LÉOGNAN Château de FRANCE

Château de FRANCE

(PESSAC-LÉOGNAN)
Famille Thomassin
98, route de Mont de Marsan
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 39
Email : contact@chateau-de-france.com
Site : www.chateau-de-france.com

Bernard Thomassin n'est pas né Bordelais mais il l'est devenu... La famille Thomassin travaille depuis plusieurs générations dans la culture de la betterave pour la distillation en Ile-de-France, quand l'exploitation située dans le Val d'Oise, en butte à une urbanisation accélérée, est peu à peu rachetée par l'Etat. En 1985, la distillerie est fermée, surtout à la suite de la profonde modification de la politique de l'alcool en France. C’est en 1971 que Bernard Thomassin a la possibilité de racheter une propriété en sommeil, où tout est à faire ou à refaire.
Les 40 ha (dont 36 en rouge) du vignoble du Château de France s'étendent sur un des plus hauts coteaux de la terrasse de Léognan, la plus élevée des quatre terrasses de gravières édifiées au fil du temps. Vignoble certifié HVE.
Superbe Pessac-Léognan rouge 2019, 54% Cabernet-Sauvignon et 46% Merlot, élevage en barriques neuves pour 40% et de un vin durant 13 mois, de bouche ample et parfumée, légèrement épicée, d’une très jolie finale avec ces notes de poivre et de petits fruits rouges surmûris. Le 2018, est d’un rouge très foncé, puissant, d’une grande complexité, avec des tanins très soyeux, dont l’équilibre est parfait, extrêmement typé Graves Pessac-Léognan, avec des notes de fumé, des arômes très complexes, vraiment un très beau vin.
Séduisant Pessac-Léognan blanc 2020, 80% Sauvignon et 20% Sémillon, élevage en barriques neuves pour 30% et d’un vin pendant 10 mois, d’une belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre, d’une élégance persistante. Le 2019, a des notes d’agrumes bien spécifiques, un vin très bien vinifié, de robe brillante et limpide, aux nuances de fougère et de pomme au palais, d’une jolie rondeur, suave et persistant. Le 2018, est superbe, finement épicé, tout en arômes, d’une jolie finale suave.
Achetez ce vin au prix direct propriété

Château BRONDELLEGRAVES Château BRONDELLE

Château BRONDELLE

(GRAVES)
Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
Site : www.chateaubrondelle.com

Au XVe siècle, selon les terriers (cadastre actuel), la propriété dépendante de la seigneurie du château de Roquetaillade - on retrouve des traces dans les documents historiques, où le lieu-dit Pasquire est dit. A cette époque, la maison actuelle n'existait pas encore. Notamment, la propriété actuelle apparaît. A la fin du XVIIIe, la famille Lansac devient propriétaire. La famille Dupuy s’en porte acquéreur en 1846, époque à laquelle ils sont construits dans un bâtiment pour l'élevage du vin. Dans le Féret de 1893, le Domaine de Brondelle est la cité, la production est alors de 4 tonneaux de vin rouge et 2 tonneaux de vin blanc (moelleux). Louis Turtaut, grand-père de l'acteur vigneron, achète la propriété en 1927. En 1968, D. et R. Belloc ont donné l'orientation de leur propriété définitive, soit 8 ha, afin de profiter au maximum du terroir exceptionnel de Brondelle, c'est-à-dire des graves pauvres permettant l'obtention de grands vins.

“La gelée a perturbé les vendanges, nous signale Jean-Noël Belloc, provoquant une perte de récolte de 35% pour les graves blancs et de 50% pour les graves rouges, quant au Sauternes, la récolte sera nulle.
Ces petites quantités de vin donneront un millésime à boire rapidement.
Nos ventes cette année : Brondelle rouge 2019, Brondelle blanc 2020 et notre Sauternes 2019. Notre seul but : l'amélioration de la vigne.”

Beau graves château Brondelle Classic rouge 2019, Merlot et Cabernet-Sauvignon, très charmeur comme il se doit dans ce grand millésime, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, un vin charpenté, aux nuances de mûre et d’humus. Excellent 2018, il est corsé, au nez de petits fruits rouges à noyau et de fumé, charmeur, c’est un vin aux notes d’épices en bouche. Joli graves Classic blanc 2020, bien structuré en bouche, avec des arômes très fins et rafraîchissants d’agrumes, rond et floral en finale.
Le Grand Vin Rouge 2018, est vaiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. Bien réalisé, ce Grand Vin Blanc 2020, au nez subtil, de bouche ample, suave et harmonieuse, avec ces arômes de fruits de la passion et de fougère, très séduisant en finale.
Et toujours le séduisant Sauternes château Fontaine 2019, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse, élégant et complexe, intense, alliant puissance et distinction, d’une belle ampleur en finale avec des connotations de pain brioché.

Château HAUT-CALENSGRAVES Château HAUT-CALENS

Château HAUT-CALENS

(GRAVES)
Thierry Yung
10, allée des Aulnes
33640 Beautiran
Téléphone :05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79
Email : vignobles.tyung@orange.fr

Les origines viticoles de cette exploitation remontent à des temps assez lointains. Une partie de cette propriété a appartenu au général Eugène Dubern qui s’est particulièrement distingué en Afrique et notamment en Algérie (1839 et 1840). En 1879, M. Révolat, jeune propriétaire de l’époque, reçoit une médaille d’or pour l’une de ses récoltes; depuis, beaucoup d'autres récompenses ont suivi. A la fin de la décennie des années 1970, M. Albert Yung, s’attache à en reconstituer entièrement le vignoble et à moderniser chais et cuverie.
Thierry Yung dirige cette propriété viticole qui se compose des appellations : Graves, Bordeaux Supérieur et Bordeaux avec principalement des cépages rouges sélectionnés de Merlot et de Cabernet-Sauvignon.

Thierry Yung nous dit “qu’en 2021, la récolte a été très petite à cause du gel ; malgré cela, le vin produit est de belle qualité. C’est un vin fruité, facile à boire avec des degrés un peu plus bas que les années précédentes. 2021 est déjà agréable à déguster “sur le fruit”, que ce soit en Graves ou en Bordeaux Supérieurs.
Le Bordeaux rosé plait beaucoup, il est très tendance, d’une couleur très pâle, un peu plus léger en alcool et surtout très fruité. J’augmente ma production de rosé chaque année car il a du succès. Je livre beaucoup de restaurants à Arcachon qui m’en commandent beaucoup.
A la vente, nous proposons le Graves Château Haut-Calens 2018, le Bordeaux Supérieur Château Croix de Calens 2018, le Rosé 2021 et notre cuvée Spéciale Fûts de chêne, pour lequel je termine le 2015, le 2018 lui succède, ce sont deux millésimes assez similaires d’ailleurs. Un vin d’une belle fraicheur aromatique, avec des notes de fruits noirs, de toasté, de vanille, un vin pas trop boisé qui plait beaucoup.
Je plante 2 ha 20 de Graves cette année, en rouge, j’ai plus de demande que pour le blanc qui était une trop petite production.
Actuellement, je reconsidère mon vignoble, la propriété est certifiée HVE, nous faisons des efforts concernant les produits phytosanitaires. J’arrache certaines parcelles de Bordeaux, j’ai encore des terrains à replanter très qualitatifs. Je ne veux pas augmenter ma production, je monte en qualité !”
Remarquable Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Spéciale 2018, élevé en Fûts, structuré, bien charnu, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins amples mais doux. Le 2015, où dominent des notes de myrtille et de cannelle, se goûte parfaitement bien avec un lapin à la moutarde ou un filet d'agneau aux échalotes confites. Superbe et friand Bordeaux Croix de Calens rosé 2021, très fruité, d’un bel équilibre, aux notes de fraise et de rose, en bouche, une petite note perlée dévoile cette explosion de fruits frais.
On se régale aussi avec son Graves Château Haut-Calens rouge 2018 , il a un nez expressif avec beaucoup d’élégance, des arômes de fruits rouges bien murs, puis toasté, un vin très soyeux et qui va encore se bonifier. Beau 2016, il est élégant, aux tanins savoureux, coloré et intense au nez comme en bouche, c’est un vin charmeur, avec de la matière. Très joli Bordeaux Supérieur rouge Château Croix de Calens 2018, avec ces senteurs bien marquées de cerise mûre, de poivre et de musc, de bouche ample, aux tanins enrobés, de très bonne garde.

Château D'ARRICAUDGRAVES Château D'ARRICAUD

Château D'ARRICAUD

(GRAVES)
Isabelle Labarthe

33720 Landiras
Téléphone :05 56 62 51 29
Email : chateaudarricaud@wanadoo.fr
Site : www.chateau-darricaud.fr

L’origine du domaine est très ancienne et nous devons son aspect actuel au Comte Joachim de Chalup. Il entra chez les mousquetaires gris en 1772, devint conseiller du Roi en 1783, puis Président du Parlement de Bordeaux. Incarcéré sous la Terreur au château-prison de Cadillac, puis libéré, il fût nommé premier Président de la Cour Royale d’Angers sous la Restauration.
Le domaine fût l’objet d’agrandissements avec des cé́pages de choix. Depuis trois générations, la famille Bouyx-Trénit, très attachée à ce terroir et à son histoire, œuvre pour le mettre en valeur. Aujourd’hui, Isabelle Labarthe poursuit avec passion les mêmes objectifs. Le vignoble sétend sur 23 ha d’un seul tenant. Sa partie haute est recouverte d’un manteau de graves typiques argileuses, en bas de pente affleurent les sols rouges argilo-calcaires à̀ astéries. certification HVE (Haute Valeur Environnementale).
Œnotourisme de charme sur place : l’équipe vous accueille toute l’année sur rendez-vous pour vous faire découvrir ses différentes cuvées dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Véritable opportunité pour comprendre et apprécier le travail du vigneron, ces dégustations sont également l’occasion d’échanger autour des meilleures alliances vins-mets au cœur d’un terroir de prestige.

“Nous avons été fortement gelés nous dit Isabelle Labarthe, d'où petite récolte
mais nous avons bien maitrisé la situation malgré ces -60 % .
Bien que cette année fut compliquée, elle nous a cependant permis d'obtenir un vin de qualité, plus
classique à cause du décalage des vendanges, un vin frais, fruité qui correspond à la demande
actuelle avec des arômes de fruits rouges, fraises, notamment.
Les ventes se porteront cette année sur les rouges 2016, 2018, 2019 et pour les blancs, sur les 2019 et 2020.”

Vous allez aimer comme nous son graves rouge 2019, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, coloré et charpenté, de bouche puissante, avec ces nuances de mûre et de musc en finale, de garde, parfait, notamment, sur un pot-au-feu de foie gras ou une épaule d'agneau. Le rouge 2018, est un vin où l’intensité s’allie à la souplesse, avec au palais ces nuances caractéristiques d’épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins équilibrés. Superbe graves blanc 2019, au nez dominé par les agrumes, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, un vin charmeur.

Château du GRAND BOSGRAVES Château du GRAND BOS

Château du GRAND BOS

(GRAVES)
André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone :06 75 20 59 39
Email : chateaugrandbos@gmail.com
Site : www.vin-grand-bos.com

Au sommet. André Vincent, tout en restant actif à ses côtés, a transmis à sa fille, Marie Vincent-Rochet, la responsabilité de la Scea du Château du Grand Bos dont elle est gérante et la propriété du Gfa de Gravesaltes, détenteur du foncier.

“Nous avons réussi à limiter les dégâts pour ce 2021, nous indique Marie Vincent-Rocher. Nous avons subi la gelée printanière mais finalement avons été moins impactés que les autres.La vendange était assez belle, ce que nous avons à l’élevage est plutôt prometteur et nous sommes assez satisfaits.
A la vente, nous proposons Nat’20, rouge 2021 nos mini cuvées “Natur”, des vins sans aucun intrant. Ma fille, Lou, a commencé cette démarche en 2020, d’abord par conviction personnelle et, depuis le vin plait beaucoup et a reçu un très bon accueil des dégustateurs. C’est un vin très net, très équilibré, très droit.
Château Grand Bos rouge 2019 a un nez magnifique de fruits rouges, c’est un vin porté par le fruité, avec toutefois du corps, ce qui est très agréable comme équilibre.
Château Grand Bos Blanc 2020 est un vin floral très agréable, plus fleurs que fruits. Nous proposons deux vins, l’un élevé en fûts de chêne, et l’autre en cuves. L’un est plus typé Sémillon puisque nous l’élevons sous bois, c’est un vin plus complexe, de garde, l’autre cuvée Spinoza, est plus frais, très attrayant.
Nous commercialisons actuellement Château Vieille France Rouge 2016 et le Blanc 2018.
Les vins bénéficient d’un élevage de deux ans pour le rouge et d’un an pour le Blanc.
Notre démarche œnotouristique se poursuit, dès cet été, nous envisageons de faire des dégustations accompagnées d’assiettes.”

On est bien au sommet avec ce Graves rouge 2019, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, de garde. 
Le 2018, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe, très réussi, de garde bien sûr. Le 2017, est complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Superbe 2016, très parfumé au nez (griotte, fumé), il est dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois en bouche, aux tanins fermes mais tout aussi veloutés. Séduisant également, le 2015, de robe soutenue, nez expressif au fruité intense, bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d’une ampleur séduisante.
Séduisant Grand Bos Graves Blanc 2019, il est tout en finesse, aux nuances d’abricot et de grillé, d’un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d’une très jolie finale. Il y a aussi le Graves Blanc Château La Vieille France 2019, associant rondeur et nervosité, au nez de noisette, de bouche ronde et parfumée. Le Graves rouge Château La Vieille France 2016, développe un nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, très bien élevé, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime séducteur.

Domaine de CHEVALIERPESSAC-LÉOGNAN Domaine de CHEVALIER

Domaine de CHEVALIER

(PESSAC-LÉOGNAN)
Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 16 16
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com
Site : www.domainedechevalier.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge, ce qui n’est pas si courant, d’autant plus qu’il est indéniable que les prix sont largement justifiés pour un tel niveau de qualité.
“Au Domaine de Chevalier cette période de Covid sans voyages, ni réceptions m’a permis de me dégager du temps et de pouvoir me concentrer sur notre demande de certification en Bio sur l’ensemble de nos propriétés, nous raconte Olivier Bernard. Ce type de culture représente pour moi l’avenir car cela correspond à ma devise : “Donnez-moi un grand fruit et je ferai un grand vin”.
La bio et la Biodynamie, ce sont aussi un état d’esprit qui nous porte à un très grand respect de nos terroirs et à cette dimension supplémentaire qui se retrouve aussi dans nos Vins. C’est avant tout une vraie démarche d’observation, de retour à l’essentiel, des choix guidés par la nature. Quand on en termine avec les produits de traitements de synthèse, on se doit d’être au plus près des vignes, d’anticiper car, la moindre erreur ne pardonne pas… Ce choix en Biodynamie est un choix très vertueux et très exigeant, il n’y a plus de place à l’approximation, car on risque d’être rapidement sanctionné par la nature, la précision est le maître mot.
Cela fait déjà une dizaine d’années que nous avions entamé ce processus, un vrai changement des mentalités, une vraie révolution ! Dès 2016, nous étions déjà dans ce mode cultural sur la moitié de nos propriétés.
Nous sommes en cours de certification, les blancs seront certifiés en 2023 et les rouges en 2024. Que ce soit au Domaine de Chevalier, Château Lespault-Martillac, Clos des Lunes mais aussi Château Poumey à Gradignan.
Le 2021 a été sans doute le millésime le plus compliqué à faire depuis mon arrivée en 1983. Cela a commencé par une forte gelée début Avril, puis, en Mai et Juin, nous avons eu beaucoup de pluie, ce qui nous a obligé, avec notre culture en Bio, à être extrêmement attentifs et vigilants.
Finalement, on ne se plaint pas et on s’en sort plutôt bien avec ce millésime 2021 : 30 hl de rouge et 40 hl de blanc. Ce n’était pas parti pour avoir un millésime de grande maturité, il a fallu se battre, prendre des risques insensés pour attendre au maximum la maturité surtout pour les rouges, nous l’avons fait et, sincèrement, nous avons gagné !
Les blancs sont très réussis, ils présentent de la tension, beaucoup de fraicheur et une belle énergie, c’est vraiment l’apanage de ce 2021. Nos rouges 2021 ont été sauvés par un anticyclone de début Octobre qui a permis d’affiner la maturité des Cabernets-Sauvignons, c’est dommage pour ceux qui ont vendanger trop tôt fin Septembre… Heureusement, donc, ces dix derniers jours d’Octobre nous ont permis de sauver le millésime et surtout les Cabernets-Sauvignons qui étaient très qualitatifs, d’une belle maturité, ils ont d’ailleurs la part belle dans l’assemblage avec 80%, auxquels s’ajoutent 10% de Merlot (le cépage qui a le plus souffert), 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. Nous obtenons un 2021 certes d’un petit rendement, mais très qualitatif, il me fait penser au 2014, des Vins à la fois d’une belle puissance mais aussi d’une grande élégance.
Au Château Lespault-Martillac, les Merlots issus de vieilles vignes ont mieux résisté et ils entrent à 50% dans l’assemblage, le Château Lespault-Martillac 2021 conserve son style “rive droite” assez “Pomerol” grâce aux vieilles vignes. Nous aimons cette différence qui est l’expression de son terroir et de son vignoble.
A Sauternes, nous n’avons fait que du blanc sec et pas du tout de liquoreux car, en 2021, le vignoble a été fortement impacté par le gel.
Clos des Lunes, cette propriété créée en 2011, continue sa courbe d’expansion puisqu’on vend beaucoup plus que l’on ne produit (sic) ! Le marché manque de vin blanc sec et nous sommes victimes du formidable succès de Clos des Lunes - Lune d’Argent. Nous conservons notre assemblage 70% Sémillon et 30% Sauvignon. 2021, c’est un millésime d’une très belle fraicheur, les Sémillons n’étaient pas en sur-maturité, les Vins sont d’une belle tension et généreux à la fois, c’est un très beau millésime en Clos des Lunes.
Nous travaillons sur la modification du cuvier du Domaine de Chevalier qui date de 1991, nous refaisons aussi le cuvier du Domaine de la Solitude, nous continuons d’investir fortement au bénéfice de la qualité, notamment avec des cuves béton avec des rapports hauteur et largeur qui privilégient d’un important contact entre la surface de marc et le jus. Ces cuves béton proposent un bon échange gazeux entre le milieu intérieur et extérieur, en qualité de vinification c’est, à mon avis, le top. Dans un cuvier il faut tous les matériaux, les cuves bois, cuves Inox et cuves béton.
Mes deux fils Adrien et Hugo travaillent avec moi, Adrien s’occupe de toute la partie commerciale dont il est en charge aujourd’hui, et Hugo est plus axé sur la partie technique dont au Clos des Lunes, c’est donc une grande chance d’avoir mes deux fils avec moi.
Nous utilisons les bouchons Diam’s depuis 2008, nous avons envoyé 3 ou 4 millions de bouteilles à travers le monde entier et nous n’avons jamais eu un seul retour, nous avons un bouchage garanti, on peut ouvrir des millésimes anciens en toute sérénité, ils sont tous magnifiques, d’une grande fraicheur aromatique.
Si on compare 2018, 2019 et 2020 : pour nous, 2018 est un millésime d’une grande puissance, le charme, la grande élégance. 2019 est moins concentré et puissant, il est très classique de Bordeaux, plus sur l’élégance, la longueur, la tension, la subtilité, un vin d’une grand distinction. 2020 est à l’opposé de tout cela, il est plus sur la notion de puissance, de concentration, c’est un millésime costaud qui en impose, il n’a peut-être pas la subtilité du 2019 qui est plus “féminin”, très élancé, quand le 2020 est plus “masculin”, plus musclé. A chaque vinification je m’efface devant le grand raisin, c’est pour cela que chaque millésime a son caractère propre, c’est un peu comme deux enfants d’une même famille, tellement semblables mais aussi tellement différents.
Nous commençons à préparer la célébration de mes 40 ans au Domaine de Chevalier, ce sera en 2023 avec différentes manifestations.”

Formidable Pessac-Léognan rouge 2018, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus, un bel exemple de ce très grand millésime bordelais.
Le 2018, aux senteurs de cerise et de sous-bois, d’une grande finesse aromatique, qui dégage en bouche des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe, très typé, également.
Le 2017 est vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. 
Splendide 2016, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés avec cette note de fumé délicate au palais, persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs. Dans la lignée, le 2015, puissant, savoureux, est riche en couleur comme en matière, d’une belle couleur aux reflets violets, un vin qui mêle structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Le 2017 est vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. 
Splendide 2016, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés avec cette note de fumé délicate au palais, persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs. Dans la lignée, le 2015, puissant, savoureux, est riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d’humus, de garde, évidemment. 
On ne peut qu’être également sous le charme de ce Pessac-Léognan blanc 2019, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, alliant finesse et structure. Très beau 2018, de teinte pâle, fin, ample, aux nuances délicatement citronnées, avec cette pointe de nervosité présente, d'une grande persistance aromatique au palais. Le 2017, tout en bouche, est typé, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche ronde et persistante, à ouvrir sur une escalope de veau comme sur des crustacés. 
Le 2016 est gras et délicat au nez comme en bouche, avec des nuances de fruits blancs mûrs, de grillé et d’amande, est tout en élégance, intense. Le 2015, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d’abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité.

Château LAFARGUEPESSAC-LÉOGNAN Château LAFARGUE

Château LAFARGUE

(PESSAC-LÉOGNAN)
Gérante-Associée : Carole Peyrout
9, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone :05 56 72 72 30
Email : contact@chateaulafargue-france.com
Site : www.chateaulafargue-france.com

Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit, et maintenant menée par sa fille Carole Peyrout. Le domaine compte 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc. Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Les vendanges en blanc sont manuelles et effectuées par tries successives selon un critère phytosanitaire très rigoureux. Elles sont en grande partie mécaniques en rouge depuis 1997 (les plus jeunes vignes sont vendangées à la main), à maturité optimale et selon, là aussi, un critère phytosanitaire extrêmement rigoureux.



Voilà un superbe Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2018 (sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale), il a une belle robe foncée, de bonne base tannique, riche et persistant en bouche, il est gras, aux notes de prune et de sous-bois, d’excellente évolution. Le Pessac-Léognan rouge 2018, a une couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2016, est structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale.
Beau Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2019, d’une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d’agrumes mûrs, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes.
Achetez ce vin au prix direct propriété

Château BOUSCAUTPESSAC-LÉOGNAN Château BOUSCAUT

Château BOUSCAUT

(PESSAC-LÉOGNAN)
Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Téléphone :05 57 83 12 20
Email : cb@chateau-bouscaut.com
Site : www.chateau-bouscaut.com

Au sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l’une des grandes “figures” bordelaises et propriétaire d'une dizaine d’autres crus de référence. Aujourd'hui, c’est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain.

Laurent Cogombles nous précise que “le 2021 est à l’élevage. Cela a été un millésime un peu plus difficile avec l’impact du gel, nous avons récolté de petits volumes. Nous n’avons pas connu les conditions faciles des autres années,
il a fallu faire preuve de précision.
Cela s’avère être un millésime très séduisant, très “Bordeaux”, très classique. Nous avons eu des lots de Malbec très intéressants, avec beaucoup de relief, beaucoup de charme, ce cépage entrera à valeur de 15% dans l’assemblage ainsi qu’un peu de Petit Verdot, lui aussi très réussi. Ce 2021 est très enthousiasmant.
Le 2019 a une belle trame, un éclat, une pureté aromatique. C’est un millésime qui m’impressionne beaucoup. Nous ne sommes pas sur un profil 2018 ou 2020, le 2019 présente un équilibre génial, c’est un vin réussi d’ailleurs dans les deux couleurs.
Ce 2019 se caractérise par son fruit, c’est un vin d’une grande précision aromatique, en plus ce fût un millésime généreux, avec un volume de récolte très correct.
C’est un vin d’une belle couleur profonde, bien typé, les acidités ne sont pas trop basses, pas de Ph trop élevés. Nous faisons très attention à Bouscaut de ne pas nous laisser déborder par les extrêmes. Certains millésimes plus solaires sont plus difficiles à gérer, ce qui ne fût pas le cas du 2019, un grand millésime digne d’intérêt.
Pessac-Léognan Château Bouscault Blanc est lui aussi très réussi, nous l’avons vendangé mi-Septembre, nous avons attendu la maturité en le récoltant 15 jours plus tard que l’an passé. Nous avons ramassé des lots très séduisants, le vin présente un bel équilibre, comme c’est un millésime un peu plus froid, cela matche bien avec le Blanc. L’assemblage est un peu différent car le Sémillon a été un peu touché par la baisse de rendement. L’élevage sur lies durant un an lui convient très bien, et nous le bâtonnons régulièrement.
Notre encépagement au Château Bouscaut est composé pratiquement à parts égales de Merlots et de Cabernets-Sauvignons. Nous avons 50 ha en production avec des vignes relativement âgées. Notre travail actuel est axé sur la rénovation du vignoble. Le Malbec est notre spécialité, nous diminuerons peut-être progressivement le Merlot et augmenterons en échange la proportion de Malbec et de Petit Verdot, le reste à 50% est planté de Cabernets-Sauvignons.
Nous avons eu la possibilité de racheter une petite propriété de 2,5 ha limitrophe. Nous avons craqué pour ses vignes de Cabernets-Sauvignons très qualitatives. Nous ne cherchons pas à augmenter le volume. Nous poursuivons notre évolution par petites touches, que ce soit pour les porte-greffes, les méthodes culturales… Les vignes réagissent bien au stress, notre terroir argilo-calcaire réagit très bien à l’augmentation des températures. Depuis les années 2000, la courbe des températures est montée, cela a pour conséquence des rendements modérés, certes, mais surtout des maturités exceptionnelles que nous ne connaissions pas dans le passé.”

Un grand coup de cœur pour leur Pessac-Léognan rouge GCC 2019, c’est un vin très élégant, d’une structure classique avec des tanins souples, il développe de puissants arômes de fruits noirs, un vin bien charpenté, à la fois riche et souple, d’une belle finale aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, déjà agréable dans sa jeunesse mais qui a un beau et vrai potentiel.
Le 2018, qui développe un nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé et de mûre, de belle base tannique mais soyeux, un beau vin tout en charme, de garde. Savoureux 2017, il est bien charnu, de couleur profonde, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus.
Le 2016, a une couleur pourpre profond, développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, naturellement, de garde. Superbe 2015, qui développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d’épices, avec des notes grillées, une bouche volumineuse, un grand vin racé. Le 2014, au nez de griotte et de truffe, est charpenté, ample en bouche, aux tanins savoureux et puissants à la fois, avec une finale de cassis mûr. 

Toujours ce remarquable Pessac-Léognan GCC blanc 2020, gras et délicat au nez comme en bouche, avec des nuances de fruits blancs mûrs, de grillé et d’amande, tout en élégance, intense. Séduisant 2019, il a des notes d’agrumes, complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et plaisant.
Le 2018, très classique de Bouscaut, tout en opulence, aux nuances d’abricot et de grillé, d’un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d’une très jolie finale. Le 2017, est d’un bel or pâle brillant, très équilibré, d’une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d’agrumes mûrs, au boisé bien fondu, dominé par une puissance aromatique persistante, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes. Très agréable Pessac-Léognan blanc Les Chênes de Bouscaut 2020, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, de bouche souple, ample. Le Pessac-Léognan rouge Les Chênes de Bouscaut 2019, est riche et suave, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche.

Château de CHANTEGRIVEGRAVES Château de CHANTEGRIVE

Château de CHANTEGRIVE

(GRAVES)
Famille Lévêque
44, cours Georges Clémenceau
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Email : courrier@chateau-chantegrive.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
Site : www.chantegrive.com

Au sommet. Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par la famille depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire.

“Ce millésime 2021 a vraiment soufflé le froid et le chaud, nous indique Marie-Hélène Levêque, faisant suite à une période hivernale trop clémente et à un printemps précoce, les gelées des 7-8 et 9 Avril ont eu des conséquences redoutables sur le volume de vendange.
Nul doute que ce millésime sera exceptionnel en blanc. Avec un été régulier, sans période de canicule, les vendanges des blancs ont débuté sous les meilleurs auspices fin Août-début Septembre, le résultat sera éclatant de vivacité, de complexité aromatique et de longueur entre les Sauvignons (60%) et les Sémillons (40%).
Pour les rouges, nous allons faire face à une situation inédite… mais fort intéressante : compte-tenu de la plus grande sensibilité des Merlots aux gelées d’Avril, l’assemblage final fera la part belle aux Cabernets-Sauvignons, ces derniers ont mûri par grand beau temps sec et frais sur Octobre, ils se révèlent aujourd’hui exceptionnels et dotés d’une très belle structure tannique.
Nous pouvons déjà dire que ce millésime rouge conservera une belle fraîcheur avec des degrés en légère baisse de quelques dixièmes comparativement aux millésimes très “solaires”, mais aussi et surtout, une belle densité, avec beaucoup de matière en fruits et en tannins, de bon augure pour des vins de garde.

La demande du secteur CHR (cavistes et restaurateurs) était croissante, disposer de vins très qualitatifs, avec un objectif de consommation différente, des vins frais, croquants et gourmands en particulier sur les rouges, sans avoir besoin d’attendre une maturité de 5 et plus, mais aussi sur les blancs pour les restaurants de la bande côtière plus spécialisés poissons et crustacés qui recherchent plus de tension, nous devions y répondre par une offre adaptée et cohérente. C’est chose faîte depuis l’an passé ! Nous avons fait le choix d’une gamme disruptive des codes traditionnels bordelais qui arbore sur chacune de ses trois étiquettes une espèce d’oiseau endémique rappelant les caractéristiques de la cuvée. Le Panache (Huppe Fasciée), L’Origine (La Grive), La Pureté (L’Aigrette Garzette).

Concernant l’élevage, Chantegrive prône le fruit et la modernité. Ces cuvées sont faites pour réconcilier les jeunes générations avec les jolis vins bordelais. L’élevage se partage entre cuves et barriques, sans jamais tomber dans la caricature. Les vins sont généreux, parce que c’est le caractère de la famille, mais ils sont surtout équilibrés et élégants.
Cette nouvelle gamme ““Les Oiseaux de Chantegrive” se décline en trois vins ; “La Pureté”, vin blanc tout en fraîcheur élevé en cuves sur lies fines qui révèle des notes de pamplemousse et de fleurs blanches ; “Le Panache”, qui est la déclinaison de notre célèbre Cuvée Caroline, élevé en barriques de 2 vins, un vin délicat et élégant, et enfin “L’Origine” en rouge, aux arômes de cerises noires et de petits fruits rouges avec des notes d’épices douces.
Afin de nous prémunir contre les effets dévastateurs des gels printaniers, le Château de Chantegrive vient d’investir dans des tours antigel que nous venons d’installer en Février 2022 sur un périmètre de 15 ha de parcelles plus sensibles, soit près de 20% de la surface de vigne en production.
A la vente : la splendide cuvée Henri Lévêque rouge 2012, couleur rubis, bouquet séduisant et complexe avec des notes d’épices et de fruits noirs mûrs. En bouche les tanins sont élégants, le vin est charnu et croquant avec une finale épicée. Les 2016 sont également très recherchés.
Le Chantegrive rouge 2016, de couleur sombre et profonde, aux arômes de fruit éclatant avec une fantastique trame tannique à la fois dense et soyeuse, et enfin une acidité contenue qui se transforme en fraîcheur gourmande. Il sera suivi très rapidement par le 2018 qui mérite encore quelques mois de patience.
Toujours remarquable, le Chantegrive blanc Cuvée Caroline 2017, élevé en barriques de chêne français, il est dense, séveux, avec une couleur profonde, concentrée, et des arômes de vanille et de fleurs blanches. Un vin blanc parfumé, harmonieux alliant couleur et matière.
Le millésime 2018 est notre bestseller du moment, elle est dense avec des arômes d’abricot juteux, de brioche et de beurre frais. Un vin blanc acidulé, parfaitement équilibré et volumineux en bouche !
Les Chantegrive blanc 2019 sont séducteurs et ravissent les amateurs de crustacés et poissons, ils sont à la fois tendus et gourmands en bouche, avec des notes de fleurs d’acacias, de citrus et de pêches de vigne.
Notre Cérons 2015 blanc liquoreux, est un vin tout en finesse, à la robe jaune d’or, avec de subtils reflets ambrés. Au nez, toute la rondeur et la fraîcheur de ce vin se traduisent par des notes miellées, safranées et épicées. Il faut se dépêcher, mais rassurez-vous … bientôt nous passerons au fameux 2018 !”

Beau Chantegrive blanc Cuvée Caroline 2020, 60% Sauvignon et 40% Sémillon, élevé en barriques (50% neuves) pendant 9 mois avec bâtonnages réguliers,où s’entremêlent des nuances d’abricot confit et de fleurs fraiches, d’une douce onctuosité, un vin ample, classique, qui mêle finesse et structure et s’associe, notamment, à un veau à la crème ou des Saint-Jacques aux poireaux.
Joli Chantegrive blanc 2020, il est tout en finesse, tout en arômes, aux senteurs de lis et de poire, de bouche suave et délicate, d’une belle persistance, parfait sur un crabe farci. Remarquable Chantegrive rouge 2019, 60% Merlot et 40% Cabernet-Sauvignon, élevage en barriques (50% neuves) 12 mois, il est coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de fruits rouges et de musc, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe. Le 2018, mêlant charpente et distinction, c’est un vin d’une jolie concentration), aux notes de groseille, de fumé et de poivre, de belle évolution comme en atteste ce 2016, il a des connotations subtiles de fraise macérée et d'épices, puis des notes de fruits noirs et de cannelle, avec des tanins très équilibrés.
Jolie gamme “les Oiseaux”, avec ce Graves blanc Les Oiseaux de Chantegrive Le Panache, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, qui associe la vivacité à l’élégance, d’une certaine complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, avec une jolie note de vivacité très agréable en finale. Le Graves blanc Les Oiseaux de Chantegrive La Pureté, a un bouquet unique d’agrumes frais, d’une très bonne acidité, d’une belle fraîcheur persistante, un vin qui se goûte parfaitement aujourd’hui, sur, par exemple, une truite ou un boudin blanc truffé.
Le gourmand Château de Chantegrive Cérons 2015, est un vin tout en finesse, à la robe jaune d’or, avec de subtils reflets ambrés. Au nez, toute la rondeur et la fraîcheur de ce vin se traduisent par des notes miellées, safranées et épicées.

Château de MAUVESGRAVES Château de MAUVES

Château de MAUVES

(GRAVES)
Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 05
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
Site : www.chateaudemauves.fr

Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l’aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd’hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 28 ha bénéficie d’un sol composé d’une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d’une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation.
“Au Château de Mauves, nous travaillons en culture intégrée. Pour avoir un vin de qualité, il faut avoir des raisins très sains. On intègre donc dans notre programme de protection du vignoble, la vie animale et microbienne pour le bien de notre sol, nous enherbons systématiquement un rang sur deux et intégrons des traitements avec des produits BIO et de Biocontrôle. Plus le sol est vivant, plus la vigne sera forte pour faire face aux maladies ». Cet apport de matière végétale protège la vie animale du sol et réduit de manière considérable les traitements utilisés au Château de Mauves et contribue ainsi à la protection de l’environnement.
Il faut être chaque jour aux petits soins de notre vigne, pour la rendre vigoureuse face aux épreuves que lui réserve la nature » précise Michel. Ainsi, chaque centimètre de la propriété est travaillée, protégée et surtout il faut rester en accord avec les règles dictées par Dame nature. Ce travail de longue haleine est désormais reconnu par notre certification Haute Valeur Environnementale. Elle est fondée sur des indicateurs de résultats relatifs à la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de l’irrigation. C’est un gage de qualité !”
“En 2021, nous dit Michel Bouche, le vin est très réussi mais il y en aura peu, nous avons en effet perdu 70% de la récolte, la météo n’a pas joué en notre faveur.
Aujourd’hui, les rouges 2019 sont formidables, d’un beau rouge grenat, un très beau millésime, des vins d’une très belle qualité, sur le fruit. Ce fût une année ensoleillée avec un joli cycle végétatif qui s’est très bien déroulé. Les tannins sont très prononcés. 2019 fait partie des très beaux millésimes de la dernière décennie, 2020 promet d’être très beau lui aussi, il est en élevage dans notre cuvier, pour une sortie prévue en Octobre.
Château de Mauves Graves 2019, je le compare volontiers au 1985, c’est un très joli vin très équilibré, long et volumineux en bouche, qui va beaucoup plaire.
Château de Mauves Graves blanc 2020 est un très joli vin très typé Sémillon, il met bien en valeur notre typicité et notre savoir-faire.”
Voilà en effet un superbe Graves rouge 2019 HVE, à la robe profonde, aux arômes d’épices et de myrtille, il est d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale, un vin déjà très séduisant mais d’un beau potentiel de garde. Le 2018 HVE, au nez, ce sont des explosions de fruits surmaturés qui révèlent toute leur finesse sur des notes d'épices douces. En bouche, l’attaque est complexe et particulièrement soyeuse. Les tanins sont fondus et harmonieux, on retrouve l'expression des notes de vanille et de cacao. Le cru 2018 dévoile l’expression d’un vin fruité amenant une exceptionnelle longueur. Cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 48%, Cabernet Franc 2%. Le 2016, développant des notes de griotte mûre, est un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit, de belle évolution.
Magnifique Graves blanc 2019 HVE, pur Sémillon, Franc et floral, de bouche bien corsée, il est charmeur avec ses notes de rose et d’ananas, persistant, d’une jolie finale.
Goûtez aussi le Graves rouge cuvée Prestige Château Bédat 2016 (Merlot 70%, Cabernet-Sauvignon 30%), la cuvée boisée du Château de Mauves, le vin est savoureux, d'une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, aux tanins soyeux, des arômes de sous-bois et de groseille, de vanille et de bois précieux. Il offre une très belle finale en bouche.
Il y a ce séduisant rosé Perle d’Anna (Cabernet-Sauvignon 70%, le reste en Merlot), nom de la petite fille de Michel Bouche, 7e génération, toujours très fruité, d’un très bel équilibre, aux notes de fraise et de rose. En bouche, une petite note perlée dévoile cette explosion de fruits frais.

   
Pour voir d'autres adresses, choisissez la première lettre du nom
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Tout voir

 
     
TWITTER DUSSERT


 

 

 
 
NOS 120 SITES THEMATIQUES

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Bordeaux a du Talent
Bordeaux Attitude (.com)
Bordeaux Attitude (.fr)
Bourgogne Attitude (.com)
Bourgogne Attitude (.fr)
Champagne Attitude (.com)
Champagne Attitude (.fr)
Chateau Vin (.com)
Classement Bordeaux (.com)
Classement Bordeaux (.fr)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des vins d'Alsace (.com)
Guide des vins d'Alsace (.fr)
Guide des vins de Bordeaux (.com)
Guide des vins de Bordeaux (.fr)
  Guide des vins de Bourgogne (.com)
Guide des vins de Bourgogne (.fr)
Guide des vins de Champagne (.com)
Guide des vins de Champagne (.fr)
Guide des Vins de France (.com)
Guide des vins de Loire (.com)
Guide des vins de Loire (.fr)
Guide des vins du Beaujolais (.com)
Guide des vins du Languedoc (.com)
Guide des vins du Languedoc (.fr)
Guide des vins du Rh ne (.com)
Guide des vins du Rh ne (.fr)
Guide des vins du Sud-Ouest (.com)
Guide des vins du Sud-Ouest (.fr)
Guide du Champagne (.com)
Guide du Champagne (.fr)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Languedoc (.com)
Guide Languedoc (.fr)
Guide Loire (.com)
Guide Loire (.fr)
Guide Provence (.fr)
Guide Rhone (.com)
Guide Rhone (.fr)
La France a du talent (.com)
La France a du talent (.fr)
Le Vin en Direct (.fr)
Le Magazine du Vin (.com)
Le Magazine du Vin (.fr)

  Les News du Vin (.com)
Les News du Vin (.fr)
Les Vins de Terroir (.com)
Les Vins de Terroir (.fr)
Mill simes (.info)
Mill simes Worlwide
Mundovino (.fr)
Palmar s des Vins (.com)
Palmar s des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroir de Vins (.com)
Terroir de Vins (.fr)
Terroir Vins (.com)
Terroir Vins (.fr)
Terroirs de Bordeaux (.com)
Terroirs de Bordeaux (.fr)
Terroirs de Champagne (.com)
Terroirs de Champagne (.fr)
Terroirs de Loire (.com)
Terroirs de Loire (.fr)
Terroirs Languedoc (.com)
Terroirs Languedoc (.fr)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
  Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Top Vins de France (.com)
Top Vins de France (.fr)
Vignobles de Bordeaux (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rh ne (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vins Terroir (.com)
Vins Terroir (.fr)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Vintage Worldwide (.fr)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)
Webvins (.fr)
 



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé , sachez apprécier avec modération.
Millésimes Société des Millésimes. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr